Chantal RODIER

Chantal RODIER

ARTISTE PEINTRE -POÉTESSE- Marsac en Livradois

Publié le par AURORE
Publié dans : #CAHIER: Textes 2013

 

Un bruit  s'élance en silence

Un enfant au loin se balance

Sur la branche dorée des rois

Relisant le grand livre des lois

Un petit pas, un tout petit pas

Quelques traces par ci et par là

 

Brume....glace... eau...

 

Petit prince de lumière

Ta destinée t'attend là-bas

Un chêne nourrit le lierre

Des feuilles rassemblées en tas

Qu'emporte le vent d’une bise

Tourbillon d’une convoitise

 

Brûle... Flamme...Feu

 

 

Navire des flots ensevelis

Puits de belles boules blanches

Déchiquetant le tronc en tranches

Pour la table fleurie d’iris

Parée des roses du sable

Coulée de l'inséparable

 

Nuée...vol....air...

 

 

Soleil d’autrefois qui s’attarde

Arc-en-ciel de la havane

Retombée des labeurs glorieux

Finesse d’un  parfum savane

Un lever du jour d’avant-garde

Un regard limpide des cieux

 

Monde...sol...terre...

 

 

 

AURORE-2013

 

 

Commenter cet article
M

Un site magnifique et de beaux écrits que je découvre, une plume sublime Aurore, merci pour ces beaux partages. Bonne journée



Répondre
A


Une pensée traversant cet infini pour te dire merci



L

C'est un très beau poème. Il me tarde de lire le prochain :)
Répondre
A


....merci



A

Bienvenu par chez moi , dans mon petit jardin poétique AuroreTon Blog est vraiment superbe , a bien tôt aux lignes de ta si belle poésie.A Bientôt.
Répondre
A

Chère Aurore,


Le peur peut paralyser nos pensées, le doute peut parasiter nos projets, le desespoir peut verser nos larmes.. qu'importe oh oui qu'importe que le destin puisse jouer sur les cordes de nos
sentiments. Tout bonheur reste éphémère, évasif où que nous puissions être.


Le temps est notre vrai ennemi, il est sans pitié, il nous vole notre santé et notre jeunesse..Reste peut être lun peu de rêve, les miettes de la foi
et la vieille passion. Même l'amour aussi puissant soit il, est faillible face à l'effet de serre. Je ne regrette pas mon aventure farfulue au contraire je commence à savourer les
fruits de ma patience. je médite avec un sourire silencieux. Tout est relatif ma chère amie. Tout change et s'échange.


Je suis heureux que tu aies fait une brève escale dans les ruines de mon blog. Je te remercie pour tes mots toujours assaisonés d'un grand talent de poète.





Ali


 
Répondre
A


Cher Ami,


Le temps passe, mais il est chargé de sagesse.Il nous incombe d'ouvrir notre esprit à chacune de ses minutes !