Chantal RODIER dit AURORE

Chantal RODIER dit AURORE

ARTISTE PEINTRE-6 Route d'Ambert-63940 Marsac en Livradois-06.28.43.73.10 cotée chez AKOUN

Publié le par AURORE
Publié dans : BIBLIOGRAPHIE D'AUTEURS

 

  Fiche N°7

 

Jean de La Fontaine

 

jean-de-la-fontaine-le-defi-2007-07-g.jpg 

1621-1695

Poète-dramaturge-librettiste et romancier

Genre : fables et contes

Mouvement : classicisme

 

On sait peu de sur les années de formation de l’auteur, cependant après avoir quitté l’oratoire (carrière religieuse) il reprit des études de droit et obtint son diplôme d’avocat au parlement de Paris.

 

               1647- Son mariage organisé avec Marie Héricart, dont il eut un fils Charles, dura peu de temps

               1658-1663 - Il entre au service de Fouquet ce dernier fut arrêté et l’auteur écrivit au roi en sa faveur (1662), faveur qui lui valu de fuir.

               1664-1679  - au service de la duchesse de Bouillon Il partage son temps de gentilhomme entre Paris et son hôtel à Château-Thierry (actuellement son musée), ce qui assura son anoblissement. Durant cette période son écriture atteint son apogée (contes-fables-opéra).

               1684 - La Fontaine malgré ses oppositions est reçu à l’Académie Française. Beaucoup de scandales éclatent par rapport à vie libertine

               1689 – 1692- dernières fables

               1692 – La Fontaine tombe gravement malade de la tuberculose. L’abbé qui l’assiste lui demande d’abjurer sa vie épicurienne ainsi que l‘ensemble des écrits anticléricaux, ce qu’il fit, promettant de n’écrire que sur des ouvrages pieux.

 

               On a retrouvé sur son corps un cilice (ceinture de crin portée sur la chair par mortification). Sa dépouille sera transférée en 1817 au cimetière du Père Lachaise

 

Les FABLES :

               * 1668-  Premier recueil des fables (livres 1 à 6) dédié au Dauphin

               *1678 – Deuxième recueil (livres 7 à 11) dédié à Madame de Maintenon

               * 1693- troisième recueil (livre 12) dédié au Duc de Bourgogne

 

               L’ensemble de ces fables représente une méditation en acte sur la nature et les effets de la parole (spécialement politique)

 

«  Il ne faut jamais se moquer des misérables, car qui peut s’assurer d’être toujours heureux ? »

 

 

Commenter cet article

TRADUCTION et VOS VISITES

 

 

 

RETOUR : page - ACCUEIL

 

 

 

 

 


compteur gratuit

Biographie de l'ARTISTE

Hébergé par Overblog