Chantal RODIER dit AURORE

Chantal RODIER dit AURORE

ARTISTE PEINTRE-6 Route d'Ambert-63940 Marsac en Livradois-06.28.43.73.10 cotée chez AKOUN

Publié le par AURORE
Publié dans : BIBLIOGRAPHIE D'AUTEURS

 

Fiche N°3

 

Pierre Corneille

Appelé « le grand Corneille »

Ou «  Corneille l’ainé »

 

-Pierre_Corneille.jpg

1606-1684

Genre : Dramaturge

Mouvements : Baroque et classique

 

D’éducation jésuite, il fit une carrière d’avocat avant de se tourner vers la littérature. Il écrivit des comédies comme Mélite (1629 qui fut sa première œuvre).

               Après une décennie de gloire, il fut élu à l’Académie française des 1647. Il retira sa plume durant 10 ans... Il eut une vie difficile et fut pensionné par le roi Louis XIV...

Il a su donner une véritable dimension tragique au travers des œuvres (32 pièces).

               Au niveau de son écriture il utilisa l’alexandrin rythmé.

               Auteur officiellement nommé par Richelieu il rompit le statut de poète du régime et de la politique pour écrire des pièces exaltant la haute noblesse (le Cid) rappelant que les hommes politiques ne sont pas au-dessus des lois.

Il mourut dans la misère.

Son œuvre a laissé place à un grand adjectif « Cornélien » qui dans l’expression signifie une irréductible opposition entre deux points de vue.

 

Ses œuvres :

               * La veuve (1632)

               * le Cid (1637)

               * Andromède (1650)

               * La toison d’or (1660)

               * Psyché (1672)

 

Le Cid  (tragi-comédie) en vers et essentiellement en alexandrins

               En faisant jouer cette jouer cette pièce Corneille se verra anoblir par Richelieu

               L’action dans cette pièce occupe sensiblement 24 heures, se déroulant en trois lieux. L’unité de la pièce est constituée de l’amour entre Rodrigue et Chimène. Cependant la tragédie de l’infante est une intrigue secondaire venant se greffer sans nécessité à l’intrigue principale.

Beaucoup de point de non respect de la règle a été reproché à son auteur dont celui de nombreuses péripéties.

 

«  Si l’amour vit d’espoir il périt avec lui. C’est un feu qui s’éteint, faute de nourriture. »

 

Commenter cet article

manuela 06/06/2011 20:03



Tiens...je ne me souvenais plus de lui!...une douce soirée à toi. J`espère que tu vas bien, bisous doux.



AURORE 06/06/2011 22:31



Manuella, merci de ce coup d'oeil. Un réel travail pour nos cher(e)s tetes blondes ou brunes.. Courage à eux !



TRADUCTION et VOS VISITES

 

 

 

RETOUR : page - ACCUEIL

 

 

 

 

 


compteur gratuit

Biographie de l'ARTISTE

Hébergé par Overblog