Chantal RODIER dit AURORE

Chantal RODIER dit AURORE

ARTISTE PEINTRE (6 Route d'Ambert-63940 Marsac en Livradois) telephone : +336.28.43.73.10

Publié le par AURORE
Publié dans : LA MAGIE D'AURORE

Photo d'ELE sous copyright

amour-d-ele.jpg

 

Tant de fois j’espère entendre ta douce voix

L’ombre blanche de tes pas, dans la mer, se noie

Je te cherche, jours et nuits mais en vain

Seul, j’entends la muse entonnant nos refrains

 

Le train t’emmène toujours plus vite et plus loin

Ma vue se brouille, mon corps se cache dans un coin

Comment te dire, de mes forces, que je t’aimais à l’infini

Une caresse ou un soupir me disent que tu n’es pas partie

 

De nos amours imaginés il ne reste que l’écume

Tout devient si flou  en cette épaisse brume !

Seul, le tic tac de ton cœur qui s’éloigne, me dévore

L’odeur de ta peau sur la mienne demeure encore !

 

Tant de fois j’aspire en nos âmes mélangées

L’illusion  retenue de nos désirs inavoués

A  nous aimer au plus profond de nos douleurs

De nos souffrances et de nos propres peurs !

 

Tant de fois j’imagine être à toi

M’abandonnant sans aucune loi

Je te cherche au fond de moi

Je sais que  tu seras là pour moi

 

Retiens le temps mon amour

Celui que j’attends depuis toujours

Que mes lèvres se libèrent d’un baiser

Que mon corps s’offre à toi, pour t’aimer !

 

Aurore

(tous les textes sont sous copyright)

Commenter cet article

Chantou 28/07/2010 17:57



Bon courage ma chouppinette !!!



AURORE 28/07/2010 21:02



Chantou, chantou, ton coeur chantera toujours comme un bel oiseau car il est la pureté de l'amitié.



Bahia 26/07/2010 04:49



Je chéris chaque pensée de toi sur moi, qui m entretiens chaque souvenir de toi qui vient du fond de mon esprit et mon ame, et vis pour
le jour.
 je t'envoie à travers ces kilomètres qui nous séparent, mon tendre amour, mes tendres étreintes, et mes baisers passionnés.bravo pour tes
manuscrits

Toujours amoureux,Bahia


bahiadesign2000@yahoo.fr



AURORE 28/07/2010 21:01



Les choses de la vie si temporaires si momentanées sont et deviennent Un Paradis sur terre ou le Paradis. Il faut savoir les voir les déguster les savourer et aimer du tremblement de tout son
etre. J'ai souvent pensé à toi, Bahia, et cette pensée me transporte toujours dans un univers ou seul régne la paix.



TRADUCTION et VOS VISITES

 

 

 

RETOUR : page - ACCUEIL

 

 

 

 

 


compteur gratuit

Biographie de l'ARTISTE

Hébergé par Overblog