Chantal RODIER dit AURORE

Chantal RODIER dit AURORE

ARTISTE PEINTRE (6 Route d'Ambert-63940 Marsac en Livradois) telephone : +336.28.43.73.10

Publié le par AURORE
Publié dans : LA MAGIE D'AURORE

Tant de fois j’espèrais entendre ta douce voix

L’ombre blanche de tes pas, dans la mer, se noiyait

Je te cherchais, jours et nuits mais en vain

Seul, j’entendais la muse entonnant nos refrains

 

Le train t’emmènait toujours plus vite et plus loin

Ma vue se brouillait, mon corps se cachait dans un coin

Comment te dire avec force, que je t’aimais à l’infini

Un soupir me disait que tu n’était pas partie

 

De nos amours imaginés il ne restait que l’écume

Tout devenait si flou  dans cette épaisse brume !

Le tic tac de ton cœur qui s’éloignait, me dévorait

L’odeur de ta peau sur la mienne demeurait encore !

 

Tant de fois j’aspirais en nos âmes mélangées

L’illusion  retenue de nos désirs inavoués

A  nous aimer au plus profond de nos douleurs

De nos souffrances et de nos propres peurs !

 

Tant de fois j’imaginais être à toi

M’abandonnant sans aucune loi

Je te cherchais au fond de moi

Je savais que  tu étais là, pour moi

 

Retiens le temps mon amour !

Celui que j’attends depuis toujours

 

Que mes lèvres se libèrent d’un baiser

Que mon corps s’offre à toi, pour t’aimer !

 

Aurore

 

Commenter cet article

Fethi 14/07/2010 13:24



 


Magnifique texte!Bonne journée



AURORE 14/07/2010 16:34



cher Fethi, j'ai plaisir à savoir que d'un pas feutré ton regard se posent sur mes mots. Attention au soleil ! cher Fethi !



stellamaris 14/07/2010 11:08



Magnifique, Aurore ! Bises.



AURORE 14/07/2010 16:34



Comme un tableau blanc qui s'impreigne des couleurs sous le jouc d'un fin pinceau. Les mots m'ensorcélent dans leur spirale de l'incommensurable. Merci....



TRADUCTION et VOS VISITES

 

 

 

RETOUR : page - ACCUEIL

 

 

 

 

 


compteur gratuit

Biographie de l'ARTISTE

Hébergé par Overblog