Chantal RODIER dit AURORE

Chantal RODIER dit AURORE

ARTISTE PEINTRE-6 Route d'Ambert-63940 Marsac en Livradois-06.28.43.73.10 cotée chez AKOUN

Publié le par AURORE
Publié dans : ARCHIVES 2009





Soudainement, il voit au détour d’une rue
Une foule, pressée par le temps, qui se rue.

Lire la suite...

Elle crie à la volée des mots inaudibles,
Sans prendre garde à l’oiseau paisible.

« Savez-vous la dernière nouvelle ?  »
Entend-t-on sans ouïr les voyelles ! 

Les badauds se rassemblent au cœur de la place
Explosent de joie leurs voix pleines de hourras
Piaillant à qui mieux-mieux telle une mégère
Divulguant les derniers racontars qui agacent
Du mari  ou de la femme adultère
Un pur chahut horrifié,  un vrai  brouhaha.

« Alors, cette dernière nouvelle, raconte !»
Entend-on, comme un cri qui gronde
La foule piétine,  au premier arrivé
En tendant les mains  nues vers ce journal donné
Miss France, en titre, réjouie l’orgueilleux
Panacée royale digne d’un beau vaniteux

« En clair, et les nouvelles de l’hiver ? »
Entend-on une petite voix au timbre léger.

Un geste, un regard, un sourire, un  rien
Dit  cet homme au béret pour donner du  bien
Que te vaut d’être riche, si ton monde est ta fin
Regarde à côté de toi tous ceux qui meurent de faim
Tourne-toi vers ceux qui pleurent, ceux qui désespèrent
Compatit à leur peine afin que de nouveau  ils espèrent.

Aurore

Commenter cet article

Philip 23/11/2009 22:05


Je m'incline devant tant de hauteur... La dernière strophe, digne de La Bruyère...

Amitié poétique


AURORE 23/11/2009 23:35


Oups ... une petite faute tout de meme que je corrige de suite. du mari ou de la femme adultére (12 pieds). Amitiés aussi


TRADUCTION et VOS VISITES

 

 

 

RETOUR : page - ACCUEIL

 

 

 

 

 


compteur gratuit

Biographie de l'ARTISTE

Hébergé par Overblog