Chantal RODIER

Chantal RODIER

ARTISTE PEINTRE -POÉTESSE- Marsac en Livradois

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009



Le bruit de la brume



Quand la rage imprègne son être

Les cris de son désespoir raisonnent

Cette chanson si forte de son émoi

Que nul ne peut l’éteindre sans effroi

Viens alors en lui ce cri de douleur

Qu’il puise dans son cœur à paraitre

Ne craignant ni le froid ni la peur

 

Alors  il ouvre grand sa fenêtre

Et voit un soleil qui rayonne

 

Douce chaleur d’un été parfumé qui fuit

Tendres caresses d’un air oublié de la nuit

Il égraine les feuilles parchemin de sa vie

Jaune et ocre deviennent couleur du feu

D’un refrain aimé le rendant heureux

De ses doigts naissant les notes de l’infini

Mots cachés de ses maux troublés dans son silence

Comme des vagues folles  projetées  il balance

Dans le bleu d’azur de l’océan le zeste qu’il  regarde

D’une falaise produisant son vertige d’avant garde

Que l’horizon fuyant guidant ses pas fragiles

D’un passé heureux  rendu par une mer tant hostile

 

Il glisse son cœur de l’amour ardent qu’il l’enfume

Parmi l’ombre imperceptible et diffuse de la brume

 

 




 
Alors il ouvre grand sa fenêtre

Et voit le soleil qui rayonne.








Aurore - 2009

 

 

Commenter cet article
F
L'appartenance est vaste...
Répondre
A

certainement Frédéric, il y aurait encore fortement à écrire sur ce thème. Merci de votre visite et de votre regard posés sur mes modestes mots. bien à vous


E
un vrai hymne à l amour !bises en passant ce soir
Répondre
A

Moins rigolo que ta vidéo ma belle !bisous


G
Je passe juste te faire un bisous et te souhaiter bon week end, c'est un régal pour les yeux et l'esprit de venir chez toi!
Répondre
A

bisous du sud soleil et bonnes glace!


L
comment va tu ma petite soeur de l'autre coté !!! je viens prendre aussi de tes nouvelles et savoir où en sont des recueils à quand la parution je suis pressé de l'avoir dans mes mains pour le lire posé sur mon canapé sourire !! je l'entends aussi  ce bruit de la brume il caresse toujours notre existence mais comme tu le dis si bien en ouvrant sa fenêtre le soleil apparaît et réchauffe notre âme  !!! bisous d'ailleurs phil
Répondre
A

cher Phil bienheureuse de voir ta trace dans mon chemin. Bientot la parution de mon livre et je me ferai un grand et extreme plaisir de te l'offrir. Belle nuit étoilée à toi .


B
Heureusement que brille le soleil! Gardons l'espérance! Je voulais te dire que j'ai mis un article pour la communauté mais apparemment, il ne s'affiche pas? J'ai pu  aussi être edité dans une anthologie des poètes de haute-Loire! Me voilà immortalisée! Mais la galère continue pour trouver un éditeur! Belle soirée et à bientôt! Je te joins la photo de couverture." />
Répondre
A

Je pense que tu peux éditer maintenant pour la communauté quand à l'éditeur pas simple maintenant si tu penses à gallimard ou autres de ce genres, ils lisent tout juste nos écrits tu sais...lorsque
que nous sommes tout petits petis donc inconnus. Essaye par la société BENEVENT jeune editeur mais tres bien par contre c'est payant pour le premier livre. ( pas donné quand meme)..garde courage.
Bisous.


G
C'est toujours avec un grand bonheur que je viens te lire...merci de nous offrir tes textes...beaucoup de talent! BRAVO
Répondre
A

honneur que tu me donnes. Merci.


F
il balance au gre de la vie ... heureux ?
Répondre
A

NON PAS DE LA VIE MAIS DE SA VIE...heureux à te répondre selon ce poème il devrait l'étre apreès avoir tout jetté.


O
Magnifique poème, très bien écrit... je m'y voyaisA bientôt
Répondre
A

Merci, merci