Chantal RODIER

Chantal RODIER

ARTISTE PEINTRE -POÉTESSE- Marsac en Livradois

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009







Le dessein de mes amours cachés

 

Tant de fois j’esperai entendre ta douce voix,

L’ombre blanche de tes pas, dans la mer, se noie

Je te cherche  chaque jour et nuit mais en vain

Seul, j’entends la muse entonnant nos refrains.

 

Le train t’emméne toujours plus vite et plus loin,

Ma vue se brouille, mon corps se perd dans un coin.

Comment te dire, de mes forces, que je t’aime à l’infini

Une caresse ou un soupir disent que tu n’es pas parti.

 

De nos amours imaginés il n’en reste que l’écume,

Tout devient si flou dans cette épaisse brume.

Seul le tic tac de ton cœur éloigné me dévore,

L’odeur de ta peau sur la mienne reste encore.

 

 

Tant de fois j’aspirai de nos âmes mélangées

La respiration subtile de nos désirs inavoués,

T’aimer au plus profond de mes douleurs,

Souffrances infernales de ma propre peur.  

 

 

 

 

 

Tant de fois j’imagine être toi,

M’abandonner sans aucune loi,

Dans l’abîme, je te cherche au fond de moi,

Je sais pourtant que  tu seras là pour moi.

 

Attrapes le temps et l’espace, mon amour

Celui que j’attends ardemment depuis toujours.

Que mes lèvres, enfin se libérent d’un baiser.

Que mon corps s’offre à toi, pour t’aimer.

 

 

 

 

 

 

AURORE



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article
N
Ah l'amour caché , l'amour rêvé .. inavoué ... percé ou bien vécu: qu'il est bon de s'y réfugier ...même lorsqu'in n'est plus , on s'y plonge encore à en avoir mal de bien ! Bonne soirée ... je reviendrai
Répondre
A

A en avoir mal de bien quelle expression! soies la bienvenue. douce nuit à toi


F
TU TOUCHES LA VERITE ...         F F
Répondre
A

Alors l'artiste un peu rêveur ici, je l'espère à bientot


F
Si tes paroles pouvaient être lues mais aussi comprises ma douce j'ai failli tomber dans le traquenard le plus total et je voulais te remercier pour ta carte elle me fait du bien on croit trouver l'amour on croise la haine la colère une face cachée alors oui maintenant je sais que l'amour était à mes côtés j'ai ouvert les yeux ma douce et dieu merci il veille toujours mais ce matin ça touchait mon fils alors j'ai pas pu me taire car là ça me blesse trop tellement trop alors continue de répandre l'amour comme tu le fais ... Bises Aurore
Répondre
A

Ma douce au printemps prochain je viendrai te rendre visite.


F
Très profond...Je te souhaite une agréable soirée Aurore.Bisous
Répondre
A

joyeuses fetes de fin d'année et sans restriction de carottes j'espère... lol bisous bisous


S
Joli poème de passion, Aurore !Gros bisous
Répondre
A

merci belle siréne des mondes magiques !


B
ah l'amour! on l'attrape, on le perd, on le cherche encore et encore
Répondre
A

eh oui sans Lui que serions nous ?? bien à toi et soies surtout la bienvenue chez moi.


D
UNE PASSION DANS L'IMMENSITE DE L'ATTENTE...
un trés beau poème..ou l'on découvre le don ..de soi..à l'amour..
merci pour cette lecture..
DJILA..
Répondre
A

ton commentaire est comme un poème une musique qui prennent naissance.