Chantal RODIER dit AURORE

Chantal RODIER dit AURORE

ARTISTE PEINTRE-6 Route d'Ambert-63940 Marsac en Livradois-06.28.43.73.10 cotée chez AKOUN

Publié le par AURORE
Publié dans : ARCHIVES 2008

Le jour me fuit, ton ombre s'éfface.


A la nuit tombée mon bien-aimé

Sans toi seule  je reste dans le noir

Les yeux écarquillés  sans te voir

Cherchant la trace de ton ombre
 
Jadis elle remplissait mes espoirs

Quand l'heure de nos folles caresses

Feu ardent de toutes nos paresses

D'un ultime chant doré pour s'aimer


Danse éffrenée de nos corps liés

Fougue passionnée,  inépuisée

Disant :" je t'ai follement aimé"
 
Osmose grandiose nous avons cherché


L'ombre chèrie de nos sentiments

s'éfface doucement au fil du temps


Je m'en vais, adieu mon bel amour

Dans mon coeur tu seras pour toujours



























AURORE - 2008

             

Adieu l'ami

Ce soir mon coeur pleure

Vous dire adieu est l'heure

Mon blog se meurt doucement

Et moi je m'efface tristement

Ma vie je vous l'ai contée

Ma tristesse n'est pas domptée

Un vide sans fond me poursuit

Mon front n'est plus que suie

Je me meurs petit à petit


Dans ce combat de la vie.


Aurore
-2008





Mes chers ami(e)s mes cher(e)s lecteurs
Vous faire rêver est le plus important pour moi!

Merci de votre visite
 



(Poème dédiè à quelqu'un que j'aime beaucoup)


François de Montcorbier dit Villon















poète (1431-après 1463)
Mort torturé, condamné à la pendaison
Durant ces jours il écrivit
"la ballade des pendus"
sa vie a pour toile de fond
les lendemains de la guerre de cent ans.
Maître des "ballades"
Hantise profonde de la
mort


Né un 8 avril (bélier comme moi !)


RONDEAU

 

 

(Mort, j'appelle de ta rigueur)


Mort, j'appelle de ta rigueur,
Qui m'as ma maîtresse ravie,
Et n'es pas encore assouvie
Si tu ne me tiens en langueur :

Onc puis n'eus force ni vigueur ;
Mais que te nuisoit-elle en vie,
Mort ?

Deux étions et n'avions qu'un coeur ;
S'il est mort, force est que dévie,
Voire, ou que je vive sans vie
Comme les images, par coeur,
Mort
!

François VILLON



Commenter cet article

Mahina 31/08/2008 18:41

une pensée pour toi, dans un petit voyage des blogs, sourire

AURORE 31/08/2008 21:27


une pensée à toi aussi.


Philip 28/08/2008 23:19

Dites-moi où, n'en quel pays,Est Flora la belle Romaine,Archipiades, ne Thaïs,Qui fut sa cousine germaine,Echo, parlant quant bruit on mèneDessus rivière ou sur étang,Qui beauté eut trop plus qu'humaine ?Mais où sont les neiges d'antan ?En cette nuit tombée je pense à cette douleur qui t'étreint et jaillit dans tes vers qui sont plus qu'un hommage à l'illustre François Villon...Tu n'es pas seule en si belle confrêrie. Ne cesse jamais!

AURORE 29/08/2008 11:12


Ils sont de François Villon ces versets n'est-ce pas? je respire profondement à les lire. Merci mon bal Ami.


Dông Phong 28/08/2008 22:12

Très chère Aurore,De retour chez moi aujourd'hui, je viens de découvrir avec beaucoup de tristesse ce que tu as écrit là.Non ! Non ! pas d'adieu, peut-être une petite pause pour oublier tes difficultés récentes.Mais quoi que tu décides, et où que tu sois, sois sûre que je resterai toujours ton ami, fidèle parmi les fidèles.Bonne nuit, très affectueusement.Dông Phong

AURORE 28/08/2008 22:23


Tes encouragements bordent mon coeur plein de joie. Belle nuit aussi à vous.


Erik 26/08/2008 17:07

Fais une petite pause Aurore éventuellement...Ca m'est arrivé plus d'une fois ! se ressourcer est important ! et puis ...il y a tellement d'autres choses à voir et à faire, j'ai moi même bien "levé le pied" des blogs ! j'y passais des heures, c'était trop !! source de bien des des méprises parfois aussi !Je t'embrasse !

AURORE 27/08/2008 15:29



comme je te comprends oh oui. belles amitiès vers toi je te souhaite aussi tout le bonheur avec ton "amie"



gaetan 26/08/2008 14:05

Ton écriture est toujours aussi belle maman !!! Je te souhaite plein de bonheur pour la suite bzx

AURORE 26/08/2008 15:36


Bonheur que je partagerai avec toi, mon chéri. Mais nous faut il cela ? le bo nheur avec Toi je l'ai déjà. Amour à l'infini..Maman


nadia-vraie 25/08/2008 19:47

Bonjour Aurore,j,ai vu ton commentaire chez tilk et cela m'a interpelée,je ne sais pourquoi.je ne te connais pas mai je veux te dire une simple chose ne lâche pas ,garde espoir et garde ton blog pour écrire,je viendrai te connaître et lire les articles dont tu parles.J'ai peu de temps mais pour aider quelqu'un je peux trouver quelques minutes pour venir dire bonjour.On passe de mauvais moments parfois mais le soleil revient toujours.Bonne journée et A+

AURORE 25/08/2008 19:56


Merci Nadia moi aussi je viendrai te voir, je reve tellement d'agrandir mon univers sous un beau soleil ! amitiès à toi


Marc de Metz 25/08/2008 18:39

croiser impuissant une telle désesprérance est terrible. Je plonge dans tes mots sans y pouvoir mettre autre chose que mon admiration pour ton combat et ma compréhesion pour ta lassitude. Une femme comme toi Aurore doit rester dans ses mots, ne doit  pas les abandonner, ne doit pas nous en priver. Pourtant je comprends et je te remercie Aurore d'être toi et je t'invite à le rester encore et encore pour te donner enfin une nouvelle vie. Je suis impuissant et là terriblement "honteux" de n'en pouvoir faire de si loin qu'un constat amical mais et je le crains inutile pour toi. Je t'embrasse Aurore. Marc de Metz

AURORE 25/08/2008 19:56


Marc tu m'as toujours soutenue depuis un certain temps et cela me suffit grandement.


bunny le chti 25/08/2008 16:42

saluten ce moment il y a beaucoup de gens en vacances alors il faut attendre la semaine prochaine pour avoir des commentaires ton blog est rempli de bonne lecture bonne semaine

AURORE 25/08/2008 19:57


Salut Bunny alors ces andouillettes tu nous les cuisine ?


Melly 25/08/2008 14:53

Mais.... l'"Adversaire" ne va pas t'empêcher d'écrire quand-même !"ne nous quitte pas" (sur l'air de Jacques Brel)courage et ...keep on !

AURORE 25/08/2008 19:58


l'adversaire n'est autre que notre propre ombre, ma chère Melly. Yes i keep on bisous


René Poète 25/08/2008 14:08

Très chère Aurore, je consacre moins de temps au net car moins de loisirs à y consacrer. Mais j'apprécie toujours ce que tu ecris dans ton blog même si je ne laisse pas de trace. Simplement j'espère que tu ne fermeras pas ton si beau blog. Je le regretterais énormément car tu as écrit de si belles choses qui me font toujours rêver. Je veux ici t'exhorter à poursuivre ton oeuvre car je sais que tu en es capable et que tu peux aussi  emerveiller par la richesse de tes sentiments qui sourdent du plus profond de ton coeur.Tu reste néanmoins une privilégiée par mes visites même "silencieuses" Bises à toi de rené René

AURORE 25/08/2008 20:00


cher poète oui, il faut savoir s'eloigner du net à temps pour vivre et savoir de nouveau respirer, je sais que tu es proche de moi je viendrai te lire car mon esprit et aussi mon coeur sont heureux
à chacun de ces instants passés sur ton blog.


Fabienne 25/08/2008 13:30

Cette personne qui est très chère à ton coeur conservera probablement les mêmes souvenirs car rien ne s'efface jamais vraiment ... Merci pour tes visites je travaille beaucoup et quel réconfort de vous savoir là pour combler mes faiblesses ... MERCI ma douce Aurore au coeur sensible et généreux

AURORE 25/08/2008 19:59


La personne qui est chére à mon est un inconnu pour le moment ma chère petite fleur bleue. je suis bénie déjà de part ta profonde amitié.


Galatée 25/08/2008 10:04

Et il fait beau aujourd'hui !Regarde tous ces rayons...Ils sont sortis pour admirer ta nouvelle présentationet te réchauffer le coeur !Sourire à toi,

AURORE 25/08/2008 10:31


c'est une présentation de l'envolée intérieure ! ma belle.


TILK 25/08/2008 01:35

je suis vraiment tres touché par tes adieux..oui vraimentj'aime bcp ta poésie..si jamais tu arrêtte pour de vrai..tu sais que mon blog t'es ouvert et que si tu veux tu pourras y écrire..besos tilk

AURORE 25/08/2008 09:54


cher Tilk il me sera difficile d'arreter car l'écriture est ma Vie d'aujourd'hui, mais parfois je m'épuise des alés de la vie . biz


Galatée 25/08/2008 01:08

Aurore, c'est l'aube, c'est le jour et le soleil d'un nouveau jour, d'un nouvel espoir.Même si ce n'est qu'un petit rayon, tu dois le garder, et continuer.N'abandonne pas, aie confiance dans le miracle de chaque jour qui se renouvelle !Je t'embrasse très fort,

AURORE 25/08/2008 09:53


A cgaque faux pas Il me reléve, aurais-je Oubliè de l'aimer Lui l'Unique !


TRADUCTION et VOS VISITES

 

 

 

RETOUR : page - ACCUEIL

 

 

 

 

 


compteur gratuit

Biographie de l'ARTISTE

Hébergé par Overblog