Chantal RODIER

Chantal RODIER

ARTISTE PEINTRE -POÉTESSE- Marsac en Livradois

archives 2009

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009

 

 


Tu me dis danses,

Entre dans la  ronde

Tu me dis chantes

Inonde les ondes

 

Danse,

Danse toujours

Chante,

Chante encore

Mouvements en balance

Un, deux, trois en cadence !

 

 

Lire la suite (...)
Aurore

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009



























Mon fils, mon ami, ma bataille, mon ennemi, que j’aime tant


Ma jouvence prisonnière devenue l’enfer de ma coulée d’or


En prenant pour femme la belle Vénus ensorcelée des démons


Enfantant de ma chair et de mon sang un  ange blanc de pureté


Promesse d’un nouveau bonheur de mon déséquilibre hantant


Le noir habille mes espoirs les recouvrant  de tant de désespoir


Le soleil de mes rondes à te protéger est inscrit dans mon grimoire


Les richesses à recevoir d’un père aimant sont brisées dès lors


Tant d’années à espérer  ton  doux bonheur, tant d’amour donné


Mon cœur  saigne, mon âme pleure













Mon fils, mon ami, ma bataille, mon ennemi que j'aime tant

Dans ton cœur, j'allumerai une flamme soufflée du vent

Dans ton âme, je déposerai mes maux criant ma douleur

Dans ton corps égaré,  j’écrirai le grand pardon du passeur

Ton acte a meurtri ma force  tel un poignard dans mon dos

Le froid  envahit mes désirs glaçant ma peau et mes os


Mon cœur  saigne, mon âme pleure






Mon fils, mon ami, ma bataille, mon ennemi que j'aime tant

S’élève vers toi  la complainte raisonnée d’un être pleurant

Choisir entre ta vie d’adulte et d’amoureux je me garderai

Choisir de sauver cet ange blanc venu du ciel cela je le  ferai

 

Mon cœur  saigne, mon âme pleure





AURORE


IMAGES des sculptures de
RODIN Auguste ((19 novembre 1940- 17 Novembre 1917)

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009








A ne pas te voir, mon cœur à la dérive
sans le savoir s’est rempli de ton absence
Sur cette mer ou son bateau chavire
Implorant son amarre, sa délivrance



Jour après jour, il s’est prit au piège 
tour après tour écorçant le chêne-liège

À t'imaginer, à te deviner,

À te crier, à t'espérer.

L'ombre de ton amour diffusant en son âme,

Ta fougue céleste libérée avec une force inouïe

D’une délicieuse torture ardente telle la flamme
Qu'un joyau des plus purs en son coeur est enfoui

De tous ses songes, 

Tu es celui qui le ronge



Tu es là, tu le poursuis d’un amour obsessionnel, 
Dans l’ombre de la nuit, amour cruel, amour éternel

Le temps devient désirs inavoués de ses plaisirs noués

Laissant en puissance le murmure d’un bonheur loué

 

Il se laisse aller dans la ronde de son sommeil
Sa pensée brûle d’impatience afin qu’il se réveille
Rempli de cet amour, chaque instant de sa vie

Baigné de ton élixir d’une jouissance à l’infini.




AURORE

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009
<





 

Cette lumière douce du soir enveloppe ton corps d’un tendre mystère
De tes sensations en état d’éveil seul reste le parfum de ton cœur Mirage bleu dans lequel ton amour traverse les océans de la terre Succombant inlassablement telle une spirale dans sa profondeur


Cette lumière livrée sous les caresses abandonnées d'une main
De tes couleurs exaltées au-delà des volcans enflammés
Ivresse extrême, belle échapée du bout des doigts carmins
Arc-en-ciel éclaté gagnant l'éclair et la foudre juxtaposés


Lumière des airs d'un temps partagé
Lumière rougeâtre éblouissante parsemée


Cette lumière encensée des odeurs de l'extase naissante
De tes mouvements réveillant  les frissons d'amour oublié
 Tornade puissante laissant toute place à la belle amante
Don précieux attendu comme une pyramide à son sommet

Cette  lumière clarté émanée d'une  jouissance
De tes essences jaillissantes en pleine naissance,
Egarée de cette volupté aux charmes  tant convoités 
Echanges sublimés dans l'univers des épousés


 
Lumière des airs,
Lumière parsemée
Lumière tant aimée.



Aurore

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009
<


L'ombre de l'étrange est le reflet de mon être à l'infini

 



Dans les confins de l’étrange règne tant de mystères.
Nuit et jour l'ivresse nait du blanc et du noir.
  La profonde et mystérieuse ombre semble me
voir

Attendant la réaction de mon être sorti de la terre.etoile-20scinct.gifetoile-20scinct.gif


Ô mystére de l'étrange si telle est ta semence,
Combien de fois tu montres ton énigmatique transe !
etoile-20scinct.gifetoile-20scinct.gif
Venez à moi frissons de joie que je jette mes doutes et mes craintes.
Contre toute foi, rêveuse et fière face à l'homme sans feinte
Je trace la route de mon destin demandant une infime partie
Du bonheur comblant ma faim, priant l'impossible d'aimer à l'infini.

etoile-20scinct.gif

etoile-20scinct.gif

Ô cruauté des puissants Amours,
Combien de fois m'auras tu menti
?
etoile-20scinct.gif

etoile-20scinct.gif

 

AURORE

 

 

 

 



CITATION "Blaise Pascal"


" Car enfin, qu'est ce que l'homme dans la nature?
Un néant à l'égard de l'infini
Un tout à l'égard du néant
Un milieu entre Rien et Tout "




 

Mathématicien, physicien, philosophe,moraliste et théologien

 

né le 19 Juin 1623 à Clermont Ferrand- Puy de Dome- France, décédé le 19 Aout 1662 à Paris)

 


Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009





Ô jeune Diane déesse de la beauté
Que ne ferais-je pour vos belles vertus
Dans ce jardin d’Eden, allongée nue,
Sous le regard d'un millier d’égarés ?

Vous, qui hantez mes rêves sans les voir

Vous, pour qui je laisserai tout choir

Croyez en ma sincère vérité
D’un amour pour l’éternité.


Ô ma douce d’un soir printanier,
Moi qui vous trouve si belle
Comment vous rendre éternelle
Je vous aime, comment le nier ?

 
Vous, dont les lumières sont roses
Vous, qui scintillez en toutes choses
Comment vous quitter sans briser
Cette jouissance que j’ai adorée ?

  A vos pieds je déposerai mon ivresse,
Voltigerai sous l’élan de vos caresses,
Délices inondés de tous mes plaisirs
Linceul parfumé de tous mes désirs. 


 





 
AURORE




Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009

 

Chaque étendue d'eau pétillante

Chaque goutte paillettée de lumière

Chaque ruisseau est ta glorieuse croisière

Chaque mer ondine est ta voix chantante


Nous laissant emporter par les rires du vent

Qui dessinent sur les arbres les mystères d'antant


La terre caressée des rayons du soleil

S'abreuve des couleurs pures de ton ciel

Reine magique de l'air du feu et de la terre

Plus reine que les  grandes reines qui errent


Ecrit sur mes lèvres un divin sourire

Afin que jaillissent les eaux de ton soupir



Aurore




Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009
Ce sera comme s'aimer davantage
Que de faire tourner les pages
Ce sera comme s'aimer en prière
Que de naviguer sur cette rivière


Ce sera comme irradier davantage
Que d'accoster sur tous les rivages
Ce sera comme brillance étoilée
Que de se donner et de s'aimer

Ce sera comme un premier voyage
Ensemble un nouveau paysage

C'est le début de notre histoire
Même si l'on croit être dans le noir

Ce sera notre premier regard

Qui nous guidera vers cette gare
Ce sera notre premier baiser
De l'aventure en toute simplicité


Aurore


 

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>