Chantal RODIER

Chantal RODIER

ARTISTE PEINTRE -POÉTESSE- Marsac en Livradois

archives 2008

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008

...POESIE DU MONDE...


Poésie des terres Lointaines  



Je vous souhaite un agréable moment, une heureuse année 2008 remplie d'Amour, de Santé, de Partage.

I send  you all the best for this new Year. ans Il hope that you 'll have a good time on this blog.




De longues heures à travailler pour réaliser cet article choix des textes, mise en page, choix et accord pour les photographies,en ce qui concerne la Musique "lang tôï" - "mon village" c'est une musique traditionnelle avec les instruments du pays qui nous est  parvenue du pays par mail corrigée en version MP3 pour le plus grand plaisir de votre écoute. 


 Mon vietnam - Ma Bretagne

Marché flottant sur le MéKong
undefined







Jungle - Delta
undefined

  

 

Migrance
J'aurais aimé le mot ''migrance'',
Il rime bien avec ‘‘errance’’.
Divaguant au bonheur la chance
De mon pays jusqu'à la France,
Jonglant partout avec les mots
Qui souvent cachent des sanglots,
La musique de l’âme en pleurs
Quand le froid envahit le cœur,
Mais où que soit la latitude,
Mes vers sont chants de gratitude
À la lune, au vent, à la vie,
Même s’ils crient ma nostalgie.
4.11.2006 Tạm dịch :

Migrance


Đây tôi thấy thiếu từ ‘‘migrance’’,

Tuy nó rất vần với ‘‘errance’’.
Mình bao năm lang thang lê gót
Từ quê nhà đến bờ Pháp quốc,
Đâu đâu cũng tung hứng từ ngữ
Thường che dấu bao tiếng nức nở,
Khúc nhạc buồn trong hồn đang khóc
Khi lòng lạnh tràn đầy nước mắt,
Nhưng khắp mọi nơi đâu cũng thế,
Thơ ta chỉ là bài ca để
Cảm ơn trăng, gió và sự đời,
Dù thơ gào thương nhớ không nguôi.
 

 RETROUVEZ TOUS LES TEXTES DE L'AUTEUR sur :
http://terrelointaine.over-blog.fr.
Dong Phong Thnguyen


 RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS  sur :
http://photo.vietnam.com
Mickael BARLETT




undefined

Tạm biệt Hà Nội
 
Cộng quốc chiến tranh gây khổ quá,
Đẩy bao kẻ sĩ bạt tứ phương,
Lòng ta sao không hóa thành đá
Để rêu che phủ mọi vết thương.
 
Bụi đời nay dày băm mấy lớp,
Vứt đi tất cả chuyện bực buồn,
Cùng làm con một nhược tiểu quốc
Thôi đừng tiếp tục cãi nhau luôn.
 
Các bác ở lại, tôi về Pháp,
Cành bên đó, rễ bám bên ni,
Hồn bay theo gió vui chốc lát,
Vài vần tạm biệt, nói thêm gì ?
 
 Hà Nội, 10.12.2006
 
Traduction :
 
Au revoir Hanoi
 
De leurs guerres communistes et nationalistes ont laissétrop de misères
Et exilé tant de lettrés aux quatre coins de la terre,
Pourquoi ne sommes-nous pas changés en pierre dure
Afin que la mousse nous habille les blessures.
 
Les poussières de la vie ont posé plus de trente couches,
Jetons bas à présent toutes ces tristesses,
Enfants du même petit pays, levons donc le pouce
Et taisons nos longues querelles en vitesse.
 
Vous restez, et moi je repars en France,
Les branches poussent là-bas, mais la racine s’accroche ici,
Mon âme emportée par le vent a connu une courte réjouissance,
À part ces vers d’au revoir, que dire plus sans un cri ?

undefined

Traduction :
Temps de cochon
 
 
Ce soir la plume ne sort aucun poème,
Toute la journée l’encre se dessèche à espérer de l’infidèle,
La plume ivre a disparu dans les nuages,
Et la pleine lune attend encore le vent d’ouest pour rentrer de voyage,
Ici le ‘‘temps de cochon’’ plonge tout dans l’obscurité,
Dehors la pluie s’abat en lourdes gouttes sans arrêt,
Eh plume, reviens donc batifoler,
Et pour une prière à la lune tu voudras bien m’aider.
 
6.10.2006, Mi-automne
 
Trời lợn
 
 
Tối nay bút chẳng ra thơ,
Mực khô ngóng bút thờ ơ suốt ngày,
Bút say chạy biến theo mây,
Trăng tròn còn đợi gió tây mới về,
Ở đây ‘‘trời lợn’’ thảm thê,
Mưa dầm nặng hạt ngoài hè không ngơi,
Bút ơi trở lại cùng chơi
Giúp ta thơ thẩn vài lời cầu trăng.
 
6.10.2006, Trung thu.
 
 
 
 
 


undefined

























Juste un signe de votre passage dans "Ajouter un commentaire" en témoignage à cette lecture du MONDE


I hope that you will have a good travel on my blog and I send you all the best for this new year..

BONNE ANNEE, qu'elle vous apporte la Paix l'amour l'ouverture et le partage.

















Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008

Que sur les Ailes de ce grand Prince vous puissiez trouver en cette année 2008 toutes vos espérances.

http://www.wikio.fr/a_la_une
 

undefined
 

undefined

     undefined

 

DE SAINT-EXUPÉRY 
 
 
Artiste, Inventeur ,Aviateur et écrivain (Francais)
Né le 29 juin 1900 à Lyon
Décédé le 31 juillet 1944 (à l'âge de 44 ans)
 

Lorsque, au soir de son baptême de l'air, Antoine de Saint-Exupéry, alors âgé de douze ans, offrit à son professeur de français un poème aéronautique, peut-être pressentait-il la double orientation qu'allait prendre son destin.

 

 

roll-nav-inv-copie-1.jpg




" Les ailes frémissaient sous le souffle du soir,
le moteur de son chant verçait l'âme endormie
le soleil me frôlait de sa couleur pâlie."

Royaume du "Petit Prince"
Edité aux Etats-Unis an 1943 puis en France en 1946

Il mourut dans les airs, 
parti en reconnaissance au large près de Marseille en 1944
son avion fut identifié en 2004



L’AVIATEUR

Dans le pays de  mes songes
En cette heure, je ne puis m’assoupir
Je  m’agite dans cet univers
Tout est de travers
Tout disparaît en un coup d’éponge
Lorsque mon souffle n’est que soupir.
 
Mais où vont donc mes rêves ?
Je n’arrive pas à les rattraper.
Dans un arbre couleur d’automne en sa sève,
Ils revêtent leur belle petite laine,
Se laissant sans perdre haleine
Déferler cette pente sans être stopper.
 
Je coure ...Ils sombrent...
Je tombe… Ils m’encombrent…
 
M’approchant de plus près?
Il me semblerait me voir,
Me mouvoir sans m’apercevoir.
Je marche sans chaussure
Aucunes ronces pour me blesser
Car je vole et j’en suis sûre.
 
 
Pourtant profondément je dors,mais
Est-ce que je dors vraiment?
C’est moi là-haut assurément!
Je voltige dans les airs désormais
 
Arrêtes-toi, arrêtes-moi!
Je descends et monte trop vite!
Mes ailes battent autant que le vent
Bise d’hiver sur mon cœur qui palpite.
Suis-je un papillon multicolore?
Suis-je un aigle indolore?
Juste un rêve, un rêve d’avant
Si près de moi... si loin de moi...…
 
Attends-moi, arrêtes-toi
Je vole, je veux être moi!
 
Aurore


undefined
 
POUR TOUS CEUX DONT L’AIR EST LEUR ÂME 
 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008
 







 
 
 
 
undefinedundefined

undefinedundefined

Mon bel Amour, Mon Dieu,
Je me mets assise à tes pieds,
Pour te donner tout mon respect
Et tout ce que j’ai de mieux .
Chaque jour passé je te chante,
Purifiant le mal qui me hante.
Chaque seconde est une louange ,
Magnificat de tous tes Anges.
 undefined
undefined

Mon bel Amour, Mon Divin,
Je me prosterne devant Toi.
De tous mes péchés lave-moi.
En cette belle nuit de Noël ,
Que Mon cœur clame sans fin
Ta gloire et ta puissance éternelle.
 undefined
undefined

 
Mon bel Amour, Mon Magnifique,
Je te donne ma vie, gage symbolique.
Prés de Toi, Me tenant par la main
Comme un enfant pour me montrer le chemin.
Mon cœur devient tout un bonheur,
Donnant mon amour sans peur.

 

Aurore-2007

Mots d'Amour, d'Amitié et de Paix

 
 
 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008
...DORS EN PAIX...

 




Dans cette ronde rassemblés les artistes tels que tu aurais aimé autour de toi. Unifiés dans cet Amour Fraternel Universel,déposent sur ta tombe ces rimes et ces images. Ainsi le passeur du GRAND VOYAGE t'accompagne jusqu'à cette porte, féerie des sans limites d'un monde d'AMOUR, de Paix et de Liberté, ou nous te retouverons.

  



POLLY
http://mpolly.over-blog.com

je voudrais partager le poème qui est affiché au-dessus de mon bureau comme un rappel permanent à notre condition d'homme:

""la plus étrange des créatures"
Comme le scorpion, mon frère,
Tu es comme le scorpion
dans une nuit d'épouvante.
Comme le moineau, mon frère,
Tu es comme le moineau,
dans ses menues inquiétudes.
Comme la moule, mon frère,
enfermée et tranquille,
Tu es terrifiant, mon frère
comme la bouche d'un
volcan éteint.
Et tu n'es pas un, hélas,
tu n'es pas cinq,
tu es des millions.
Tu es comme le mouton, mon frère,
quand le bourreau habillé de ta peau
qund l'équarrisseur lève son baton
tu te hâtes dans le troupeau
et tu vas à l'abattoir en courant, presque fier.
Tu es la plus étrange des créatures, en somme,
plus drôle que le poisson
qui vit dans la mer sans savoir la mer.
et s'il y a tant de misère sur terre
c'est grâce à toi, mon frère,
si nous sommes affamés, épuisés,
si nous sommes écorchés jusqu'au sang,
pressés comme la grappe pour donner notre vin,
irai-je jusqu'à dire que c'est de ta faute, non,
mai tu y es pour beaucoup, mon frère
.

Nâzim Hikmet (1947)
 
Nazim HIKMET (1901-1963) 
Prix MONDIAL DE LA PAIX - 1955-
67784.jpg 
"dormir maintenant et se réveiller dans Cent ans..."
 
 
Hommage des ARTISTES 
d'aujourd'hui rassemblés-2007-

La liberté devient Reine.
L'espoir d'un monde meilleur Roi.
Seul, le ciel infini devient ton toit.
L'endurance est la rage des soupirs.
Tes rêves parchemin de tes désirs.
Malgré tes fièvres et tes douleurs
Ton coeur, cri profond des pleurs,
Malgré ton exil en souffrance ,
Le silence de tes mots clame Amour Universel.
Tes pensées devienent offrande en abondance.

Nous tous, écrivains des quatre coins
Déposent sur ta tombe des bouquets éternels.
Poète de l'Amour Univers
Bravant les monts et les vers.
Poète des cœurs esclaves?


AURORE


Pour nous tu brises nos enclaves.
Amour de tant d'Amour
D’hier, d'aujourd'hui et pour toujours

Poète des Libertés enchaînées,
Ta vie tu auras donnée
.


Voici la chaîne de mes Amis se reroupant au Nom de ta Gloire !

AL MAURY
http://maury.al.over-blog.fr/

Me voilà Ô toi monde de l'immortalité en tes bras je succombe
Sans me rendre ! compte uniquement ma passion d'aimer
L'exil est en ce monde une libération
du corps, non de l'esprit
Même enchainé nul ne saurait me convaincre à trahir mes convictions...
Vos tortures seront vaines pour m'inculquer la
haine
Jusqu'à la liberation, totale, et universelle...
A toi Nazim Hikmet







RAKSHA
http://mondeimaginaire.over-blog.net

HOMMAGE à lui qui va jusqu'au bout de lui-même et de son idéal, pour nous faire découvrir la "puissance du Verbe" qui guérit et révèle à l'homme sa Lumière



LE BALLADIN 
http://lebaladin.canalblog.com

De l'amour à la haine
Même si mon coeur saigne
Tu ne comprendras jamais la force de mes peines 
Et le rouge qui coule dans
mes veines 

De l 'amour à la haine
La douleur s'égrène
Le sang d'une fontaine
Coule au vent des sirènes 

De l'amour à la haine
Se brisent les chaînes
Du mince filet de laine
De l'instant qui les tiennes 

De l'amour à la haine 
Tes paroles sont vaines 
Mon âme reste sereine
Je me bats pour dire je t'aime
 

OLIVIER
http://poemespersonnels.over-blog.com

Par l'amour je succombe,
Je ne creuserai point cette tombe
Où tu veux m'enfermer
Pour l'éternité.
Je veux être libre,
Et encore pouvoir rire
De cette vie
Qui me fait tant envie.
Pourquoi me piéger
Dans ton intimité?
Pourquoi ne réponds tu pas?
Pourquoi veux tu mon trépas?


Manuela
http://lebaladin.canalblog.com...
Si 


 
S`il était le vent
Il  serait à l`heure
À certains moments
Il  serait douceur
 
 (Balayées les peines
Dans l`espace éternel
Duo d`amour
et de haine
Jusqu`à atteindre le ciel)

S`il était le soleil
Il inviterait la pluie
Car au bout de l`arc-en-ciel
Il y a toujours l`oubli

(Oubliée la tristesse
Qui parfois nous atteint
C`est sa chaleur intense
Pour réchauffer nos mains)
 
 S`il était l`orage
Il serait silencieux
Pour tous ceux
qui en rage
Ne contaminent les cieux

(Silence de sagesse
Du temps incertain
D`époque en détresse
Du manque d`entrain)
 
 S`il était la pluie
Il s``offrirait au monde
Pour que tous les puits
Reçoivent son offrande
 
 (Offerte d`amour,
Amitíe et partage
Parfois fruits du détour
Au passage de l`âge)
  Et s`il était dieu
Il prouverait son existence
En posant sur les lieux
Le pardon délivrance
.

RUNNER
http://lailesurlaplume.over-blog.com/

Le poète n'est rien que cette aile fragile
Volant bien au delà d'un monde aussi hostile
Puisant dans un coeur pur ce souffle d'innocence
Qui d'amour fait son arme et entre en résistance!



SAM
http://angeoudemon.samuel.over-blog.com/

Poète jugé criminel de la pensée
Péché originel pourtant censé
Nazim, tu nous animes
Toi, le martyr de tes rimes

Nazim Hikmet, le condamné
Pour tes opinions, ta rébellion
Enfermé dans une cage
Comme un lion

Tu n'étais pourtant pas sauvage
Tu rimais ce que les autres taisaient
Et bien pire qu'une risée
Tu as fini moisi dans une
cellule
Parce que tes neurones incrédules
T'empêchaient de te taire
C'est pour cela qu'on est fier
Et te rendons hommage
A toi, notre vieux sage

VASSILI
http://lottie1.over-blog.com

Ce poete porte l'homme vers ce qu'il y a de plus humain en nous,un regard de l'interieur qui transforme la vision du monde .La  générosité qui se renouvelle sans limite,un amour sans condition, un regard orienté vers la beauté de la vie .

DAMIEN
http://www.lafleursauvage.over-blog.fr

Je suis de plus en plus fan inconditionnel de cet auteur que je méconnaissais jusqu'alors.


René le Poéte
http://poete21.over-blog.com

Contre vents et marées
Envers et contre tout
la grande force du poète
Ne peux être contrecarrée
Lui seul parle avec son coeur.
La grande force du poète 
Est de toujours s'exprimer
Sans jamais être muselé.

La poésie n'a aucune frontière
Et face à la force et aux dictatures
Contre toutes les forfaitures
Elle ne peut jamais se taire.
Le poète de tous bords
Même longtemps après sa mort,
Ses vers Persistent à nous parler
Pour la défense des libertés.
Le coeur du poète vit toujours
En hommage d'un vibrant amour
De paix, de justice et d'équité.
Nazim est  bien de ceux là
En nous, il le faut, encor il vivra..



SYMPHONIE
http://www.reve-armoricain.com


 Le Poète

 Il peut peindre un soleil
 Au milieu de la nuit
 Un superbe arc en ciel
 Sur un nuage gris
 Le coeur d'un poète
 Ne se ternira pas
 Son âme s'y reflète
 De son pinceau de bois
 Les fleurs du jardin
 Toutes multicolores
 S'éveillent au matin
 En un parfait accord
 De toute leur beauté
 Plus que resplendissantes
 D'un pinceau coloré
 Renaissent éclatantes
 Et il peindra toujours
 De son pinceau de bois
 Les couleurs de l'amour
 Auxquelles le monde croit....



HEPHAESTION
http://hephaestion.over-blog.com/


Opaque est la chair, que traversent les étoiles,
la promise à l'état d'une gloire inconnue,
grâce à ce sang versé pour les corps à venir,
qui ruisselle toujours de la chair de l'Agneau,
afin que les errants sur la terre
des hommes
dépassent la cruelle absence de leur amour,
pour découvrir enfin tout ce qu'ils s'entre-donnent...


PLUME
http://laplume-de-giacometti.net

J'entends la liberté faite Homme,
Je comprends l'envol, 
Méconnu des uns, oublié des autres,
Un artiste en somme.
Un simple artiste, fait homme.

ALI
http://le-syndrome.over-blog.com


Terre  de Douleur
Le monde n’est plus que terre d’enfer

Où les esclaves désirent briser le fer
Pour s’enfuir de leurs prisons obscures
Où ils sont jetés comme des ordures .
entir enfin la  liberté ,cette perle rare ,
Au lieu d’errer comme des clochards .
Victimes d’une immonde ségrégation
Qui a ensanglanté bien des générations.
L’amour est il encore un rêve possible,
S’il n’y a pour leurs cœurs sensibles
Qu’amertume, soumission et trahison.
Les rares militants de la bonne raison
S’évaporent comme un gaz très léger
Face aux périples et face aux dangers.
Âme du temps, entends tu ces appels
Et ces cris, s’accumulant en pèle mêle.
Leurs blessures ne se cicatrisent plus,
Depuis que l’amour est devenu farfelu,
Tant incompréhensible et si misérable
Dans le cœur même des inséparables. 
LAURA
http://lauravanel-coytte.hautetfort.com/archive/2007/11/04/mon-poeme-inedit-sur-ce-blog-jeu.html au monde


L’absence

’absence au monde
La solitude
Est perçue comme une souffrance
Une déchéance
Lamentable
Une extravagance
Par ceux qui n’en ont pas l’expérience.
Mais le refus de la vie communautaire
Peut-être
Comme un sourire
Dans le froid de novembre ;
Une chance formidable.
Regarder indifféremment la foule,
Ce besoin lancinant des êtres
Exceptionnels et uniques
D’être comme les autres.
Que les moutons de Panurge
Se laissent égorger l’âme,
Décomposer le caractère.
Ils se perdent et en jubilent.
Pour ne pas simuler, le solitaire
Volontiers s’enferme
Pour ne pas qu’on l’enchaîne.
Sa sensibilité s’exacerbe,
Son courroux arrive vite.
Persuasif, le monde
Parfois l’attire Mais il garde Dans ce tourbillon alchimiE
quE
Ce pouvoir magique 
De s'absenter du monde.
Soyez les Bienvenus en participant à cette GERBE D'honneur.
 votre texte ou
image ou...sera directement copier à la suite.. Merci

AURORE-2007-

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008

heaxea9j.jpg
Prendre un enfant par la main
Pour l'emmener vers demain
Pour lui donner la confiance en son pas
Prendre un enfant pour un roi
Prendre un enfant dans ses bras
Et pour la première fois
Sécher ses larmes en étouffant de joie
Prendre un enfant dans ses bras

Prendre un enfant par le coeur
Pour soulager ses malheurs
Tout doucement sans parler, sans pudeur,

lo8c8vtb.gifPrendre un enfant sur son coeur
Prendre un enfant dans ses bras
Mais pour la première fois
Verser des larmes en étouffant sa joie
Prendre un enfant contre soi

Prendre un enfant par la main
Et lui chanter des refrains
Pour qu'il s'endorme à la tombée du jour

Prendre un enfant par l'amour





Prendre un enfant comme il vient
Et consoler ses chagrins
Vivre sa vie des années, puis soudain
Prendre un enfant par la main

En regardant tout au bout du chemin
Prendre un enfant pour le sien.



y0cvpblr.gif

 ( larmes de perle de mon coeur sont pour vous 
enfants de tous pays à l'instant)

Aurore-2007

Fabienne, fleur de la Belgique, une pensée pour toi et ton fils.







paroles et musique: Yves Duteuil


Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008

...L'AMOUR UNIVERSEL... 


VOIR AUSSI : catégorie : Hommage : Espoir-Amour-Liberte

Si vous vous avez AUSSI un HOMMAGE à LUI rendre je me ferais un plaisir de rajouter votre commentaire directement à la suite de cet article. Merci

" Dans ce siècle de notre vie et de notre mort, on a pris habitude de hausser les épaules s’il est parlé de romantisme. Pourtant, tout ce qui a de la grandeur en ce temps-ci relève d’un romantisme. Différent sans doute du romantisme de théâtre auquel on pense le plus souvent pour ce mot. Nâzim en est l’exemple majeur. De cette générosité sans borne de l’âme,
de ce don magnifique de soi, de cette faculté d’enthousiasme qui fait l’ombre même flamber, à minuit chanter l’aube, qui transmue en or la paille, et l’homme en un perpétuel amoureux… »
 
  Ainsi s’exprimait Aragon à propos de Nâzim Hikmet (1902-1963),
 
 
Je suis dans la clarté qui s'avance
Mes mains sont toutes pleines de désir
Le monde est beau
Mes yeux ne se lassent pas de regarder les arbres
Les arbres si verts, les arbres si pleins d'espoir
Un sentier s'en va à travers les mûriers
Je suis à la fenêtre de l'infirmerie
Je ne sens pas l'odeur des médicaments
Les oeillets ont dû s'ouvrir quelque part
Être captif, là n'est pas la question
Il s'agit de ne pas se rendre
Voilà.




Nazim HIKMET (1901-1963)
 


L’un des plus grands poètes du XXème siècle
Son œuvre exprime l’universalité de l’amour,
La Fraternité de la beauté
Poète Ecrivain Turc - Prix international de la Paix 1955
Ecorché vif des drames de son siècle
Ecorché vif de la Bombe d'Hiroshima.

"je suis dans la clarté qui avance, les mains pleines d'appétit,
le monde est beau..."





"dormir maintenant et se réveiller dans Cent ans..."


Hommage à Toi, écrivain des Libertés en exil
Hommage à Toi, Nazim Hikmet !


 AURORE

La liberté devient Reine.
L'espoir d'un monde meilleur Roi.
Seul le ciel infini devient ton toit.
L'endurance et la rage, des soupirs.
Tes rêves parchemin de tes désirs
Malgré tes fièvres et tes douleurs
Ton coeur, cri profond des pleurs
Malgré ton exil en souffrance ,
Le silence de tes mots clame Amour Universel.
Tes pensées, offrande en abondance.

Nous tous écrivains des quatre coins
Déposent sur ta tombe des bouquets éternels.
Poète de l'Amour Univers
Bravant les monts et les vers
Poète des cœurs esclaves
Pour nous tu brises nos enclaves
Amour de tant d'Amour
D’hier, d'aujourd'hui et pour toujours

Poète des Libertés enchaînées
Ta vie tu auras donnée.



 
 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008

...L'AMOUR UNIVERSEL...

 

67793.jpg

 
 





Le Noyer
 
Je suis tout imprégné de mer et sur ma tête écument les nuées
Dans le jardin de Gulhané, voilà que je suis un noyer
Un vieux noyer tout émondé, le corps couvert de cicatrices
Nul ne le sait, ni toi, ni même la police.

Dans le jardin de Gulhané, voilà que je suis un noyer
Et tout mon feuillage frémit comme au fond de l'eau le poisson
Et comme des mouchoirs de soie, mes feuilles froissent leurs frissons
Arrache-les, ô mon amour, pour essuyer tes pleurs.
Or mes feuilles, ce sont mes mains, j'ai justement cent mille mains
De cent mille mains je te touche et je touche Istanbul
Mes feuilles ce sont mes yeux, et je regarde émerveillé
De cent mille yeux je te contemple et je contemple Istanbul
Et mes feuilles battent et battent comme cent mille coeurs
Dans le jardin de Gulhané, voilà que je suis un noyer
Nul ne le sait, ni toi, ni même la police.

67784.jpg

VIVRE !


 





Pense Taranta-Babu :
Le coeur
La tête
et le bras de l'homme
fouillant les entrailles de la terre
ont créé de tels dieux d'acier aux yeux de feu
qu'ils peuvent écraser la terre
d'un coup de poing.
L'arbre qui donne des grenades une fois par an
peut en donner mille fois plus.
Si grand, si beau est notre monde
et si vaste, si vaste, le bord des mers
que nous pouvons tous chaque nuit
nous allongeant côte à côte
sur les sables d'or chanter les eaux étoilées.
Que c'est beau de vivre, Taranta-Babu
Que c'est beau de vivre
comprenant le monde comme un livre
le sentant comme un chant d'amour
s'étonnant comme un enfant
VIVRE !
Vivre un à un
et tous ensemble
comme on tisse une étoffe de soie
Vivre comme on chante en choeur
un hymne à la joie
Vivre...
Et pourtant quelle drôle d'affaire Taranta-Babu
Quelle drôle d'histoire
Que cette chose incroyablement belle
que cette chose indiciblement joyeuse
soit tellement dure aujourd'hui
tellement étroite
tellement sanglante
tellement dégoûtante
 etoile-20scinct.gif
Nazim HIKMET (1901-1963)


L’un des plus grands poètes du XXème siècle
Son œuvre exprime l’universalité de l’amour,
La Fraternité de la beauté

Poète Ecrivain Turc - Prix international de la Paix 1955


(avec Pablo Neruda- Pablo Picasso- Robeson)
Epouse le communisme romantique
prônant la Liberté et la lutte
 
condamné par défaut pour ses poèmes et ses écrits



défenseur Anti - Nazi
défenseur des Arméniens

1928 condamné 15 ans
condamné 20 ans 
condamné à 30 ans
 
Il entame une grève de la faim
Libéré par l’action du comité de soutien
Aidé par Jean Paul Sartre et le peintre Robeson
torturé, lapidé
Il perd la nationalité Turc Exilé à l'étranger  
Voyageur du monde pour tromper son exil


Meurt d'une crise cardiaque à Moscou 1963


67782.jpg


Poète de l'Amour Univers
bravant les monts et les vers
Poète des cœurs esclaves
Pour nous tu brises nos enclaves
Amour de tant d'Amour
D’hier et pour toujours
Poète des Libertés enchaînées
Ta vie tu auras donné



- AURORE -2007




Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008

image42.gif

 

http://www.musiques-chryss.com

image42.gif













Au plus haut des sommets tu m'as portée

de ton coeur ,de ton âme une musique est née


Cette oeuvre chacun s'en ravi

dans ta presentation "mes compositions"

en tête de liste d'aujourd'hui

Pour notre Amitié ma VIE je donnerai


p-uid6379-t1188156886-ew.jpg










































http://www.musiques-chryss.com

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>