Chantal RODIER

Chantal RODIER

ARTISTE PEINTRE -POÉTESSE- Marsac en Livradois

archives 2008

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008


A ne pas te voir, 
Mon cœur à la dérive
Sans le savoir
S’est vidé de ton absence
 Sur cette mer déchaînée
Ou mon bateau chavire
Implorant sa délivrance
Bienfait de sa destinée.



Jour après jour, 
Je me suis prise au piège 

Tour après tour
Ecorçant le chêne-liège
À t'imaginer, à te deviner 
A te crier , à t'espérer.


Remplie de cet amour, 
Chaque instant de ma vie 
Devient désirs inavoués
De mes plaisirs noués.

L'ombre de ton amour 
Diffusant en mon âme

Avec une force inouïe 
Une délicieuse torture,
 En mon coeur, enfoui
Un joyau des plus purs.

 
De tous mes songes, 
Tu es celui qui me ronge.
Tu es là,tu me poursuis
D’un amour obsessionnel, 
Amour cruel, amour eternel
Dans le jour, dans la nuit,

Ronde de mon sommeil
Afin que  je ne me réveille,
Mon cœur brûle
en évidence
Ma plus grande souffrance .
 
Elle m'ensorcèle, 
Au bout du tunnel, 
Je vois une douce lueur
Apporter un bonheur
 
Dans mes pensées endormies
Je m'éveille en douceur
Accueillant en mon coeur
Cette lumière qui luit


Aurore-2008

 




undefined
 
 


CITATION :

"Ainsi toujours poussés
Vers de nouveaux rivages
Dans la nuit eternelle
Sur l'océan des âges
Ne pourrions-nous jamais
Jeter l'ancre un seul jour ? "


LAMARTINE.
   


 


 

 
 






 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008

 

 

 

Mots d’un printemps des neiges.

Tous mes Amis à découvrir dans la colonne de gauche de votre écran 
"Mes HORIZONS"

Sans vous existerais-je dans ce beau virtuel?
 
Votre soutien de tous les jours, nos partages, nos passions sont  une rayonnance dans mon cœur à chacun de vos passages.

Donner du bonheur du rêve. Ecrire nos maux qui bien souvent nous hantent.

Tous nos blogs sont des toiles de maîtres dans lesquels nous laissons nos heures.

Tant de sujet qui nous passionnent, littérature, poésie, peinture photos et bien d’autres sans que l’on se prenne pour des grands artistes.

Comme une simplicité enfantine nous donnons du meilleur de nous même
 
Le savez –vous ?
 
C’est en vous que je puise mes forces, c’est vers vous que je dépose toutes  mes pensées d’amitié.
 
A toi

René , tant de mots pour d’écrire l’amour,
  Muad’bid, instant magique de tes musés
  Tilk, le fougueux que j’aime à lire
  Siratus, l’amoureuse des profondeurs de nos océans
  Fab, l’émouvante fleur bleue dans tes mots
  Ness, tout en douceur elle passe en silence déposer son émotion
  Lottie, en qui j’ai trouvé une réelle amie
  Phil, «  les fleurs du soleil », mon frére de Lumière
  Manuella, femme du soleil femme des profondeurs que j’apprécie
  Ali, écrivain poète des contrées lointaines, lumière en moi
  Runner, qui ravit mon cœur à chaque instant
  Tigween, si pleine de vie
  Laura, l’espérance... discrète et que je respecte
  Thalie, la délicieuse sensibilité mise sur la toile
  Symphonie, aux pensées sincères et pures
  Danisis, l’explicative de nos sens cachés qui devine mes blessures
  Al Maury, l’artiste peintre qui nous pousse bien  au-delà de nos frontières
  Dam, l’amoureux éperdu des hauts sentiments
  Ghislain, « les colosses nus », écrivain bien aimé
  Plume, légère comme le vent qui m’apporte l’évasion
 Espérance, moment de partage
Orchi-mauve
, dont les belles proses et la sympathie m'attire
Séverine
, la douceur d'un printemps

Thnguyen, les mots à fleur de sa plume; mots d'une terre lointaine, Hong Kong

Mélusine
, toujours à l'affut d'une nouvelle citation à me faire réfléchir
Anna
, sa disponibilité n'a pas son égal.

un petit nouveau que je vous présente
Francis

http://clarenne.francis.over-blog.com/



A toi, à vous se tournent mes nouveaux rayons de soleil vers une année d’ouverture, d’amitié


Merci à chacun de vous de m’apporter tant de réconfort
A vous tous Mon texte « l’ami » vous est dédié, mots d’un renouveau. 
Bientôt nous nous verrons


A vous tous mes visiteurs, je vous souhaite un agréable voyage au sein de nos toiles.


Aurore - 2008
 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008


N'oubliez pas chères visiteuses, chers visiteurs de VIDER votre cache
faites : ctrl + f5

 

L'AMOUR EN CHANTANT



http://www.wikio.fr/a_la_une


 LA GRANDE ET MERVEILLEUSE EDITH PIAF
 

Pour cette HOMMAGE j'ai choisie pour vous LA MUSIQUE EN LECTURE NON AUTOMATIQUE CLIQUEZ SUR L'UNE DE VOTRE CHOIX !

CITATION :



« C’est merveilleux quand on est amoureux »
« C’est l’amour qui nous fait rêver »
 
  
 
Née Edith Giovanna Gassion, elle est repérée à Pigalle en 1935 par Louis Leplée, directeur d'un cabaret des Champs-Elysées, qui la produit sous le nom de 'la môme piaf'. Elle est produite l'année suivante par Raymond Asso sous son nom d'artiste. Le public la découvre à la salle de l'ABC, où elle séduit avec la chanson 'Mon légionnaire'. Jean Cocteau organise ses débuts au théâtre, tandis qu'elle lance la carrière d'Yves Montand. Après la guerre, elle entame une tournée américaine. Malgré un départ mitigé, c'est un véritable triomphe. Là-bas, elle rencontre le boxeur Marcel Cerdan et connaît une relation passionnée. La mort du sportif en octobre 1949 la plonge dans une forte dépression dont elle ne se remettra jamais vraiment, malgré ses amants suivants (Jacques Pills, Theopanis Lamboukas) et les succès à répétition (aux Etats-unis, en Amérique du Sud). Elle donne son dernier concert du haut de la tour Eiffel le 25 septembre 1962. 


undefined


undefinedEdith Piaf, par ses chansons poignantes (' La Vie en rose', 'Milord') incarne à elle seule la chanson française.
 








 
 
 
 
 













HOMMAGE






252 CELEBES CHANSONS


Non ! Rien de rien
Non ! Je ne regrette rien
Ni le bien qu'on m'a fait
Ni le mal tout ça m'est bien égal !

Non ! Rien de rien
Non ! Je ne regrette rien
C'est payé, balayé, oublié
Je me fous du passé !

Avec mes souvenirs
J'ai allumé le feu
Mes chagrins, mes plaisirs
Je n'ai plus besoin d'eux !

Balayées les amours
Et tous leurs trémolos
Balayés pour toujours
Je repars à zéro

Non ! Rien de rien
Non ! Je ne regrette rien
Ni le bien, qu'on m'a fait
Ni le mal, tout ça m'est bien égal !

Non ! Rien de rien
Non ! Je ne regrette rien
Car ma vie, car mes joies
Aujourd'hui, ça commence avec toi !


Amoureux des paroles d'EDITH
retrouvez tous ces textes :


http://www.paroles.net/chansons/1001.1/Edith-Piaf


son musée :
5, rue de Crespin du gast
75011 Paris
ouverture sur rendez-vous de 13h-18h

A voir soit sur 24/24 orange -
 dans les distributeurs de dvd
la très belle interprétation de Marion Cottilard dans :

undefined


j'espere que ce petit reportage vous aura plu !
et vous donne rendez-vous prochainement pour la suite de FLORE - Une envolée d'amitié vers vous toutes et tous - Aurore-

hommage Edith Piaf - 2008


 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008


N'oubliez pas chères visiteuses, chers visiteurs de VIDER votre cache
faites : ctrl + f5

 




Mon Coeur amoureux


Quand je te voie tu es dans mon coeur
La plus belle de toutes les fleurs
Tu es la femme inattendue de ma vie
Je t'aime encore plus aujourd'hui.

Cette femme que j'ai tant attendue
A moi entièrement tu t'es dévoilée
Par un seul regard à l'envolée
et je me suis senti volé
Ton sourire larmé d'argent
m'a fait oublier le temps
Depuis que tu es mon âme-soeur
qui détient la clé de mon
coeur
J'écris certes de belles proses
Mais à toi j'offre mille roses.

Je t'aimerai sans compter
T'offrirai mes plus belles pensées
A toi femme de toute ma flamme
Femme aimée de toute mon âme.

Aurore- 2008




 

 
 
 
 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008









   


Vole vers la liberté
 

Je flotte dans l’espace
Plus rien n’est de glace.
Je navigue aux airs purs
Plus rien est impur.
Mes pieds sains
Frôlent la terre dorée,
Sable dans mes mains
Horizon à l’orée.
undefinedundefined

 
Je flotte au dessus de moi
Mon corps est transparence
Inerte à toute effervescence.
Le temps compté de ma vie
Semble être doucement englouti
Dans cet univers sans froid.
undefinedundefined
 



Une autre de moi
De ses yeux voit
Cette vile déchirure
Trace des blessures.
undefinedundefined
 

Je flotte dans le vent
Me laissant emporter
Dans ce lointain d’avent
Devenu estampes taguées.
undefinedundefined 


Je vole, je flotte
Libre de penser
Je vole, je flotte
Libre de respirer.
 
Aurore - 2008 

 

 

  
 
 


 

 
 
 
 
 








L'Espace du Coeur n'a pas de Temps
Mais le Temps nous guette
comme l'Espace d'une Vie
La Pensée vit dans l'Espace
et
c'est autravers d'Elle
que je lie mon Temps.
 
Aurore


  
 


Je vous remercie d'avoir été nombreux à me rendre visite 
Pour votre plaisir je vous offre de nouveau des textes qui ont été appréciés par nombre d'entre vous.
















LA LEGERETE D'AIMER









Dans les confins de l’étrange, règne tant de mystère.
Tous ses sentiments qui puisent en moi
Mes énergies si redoutables, semblables à la foudre.
Dans le très fond de mon émoi, l'émotion erre.
Nul doute pourtant, juste  savoir  pourquoi.
Ces étincelles qui ficellent à en coudre
Le peu de ce qui me reste à consommer.
Point n'est question d'amour dans tout cela
juste un ressentir, un ressentir à aimer.

Mon corps trésaille, libre.
Mon âme, à Dieu elle appartient.
Mon esprit vibre en équilibre.

Vivre libre, Vivre.
Aimer, partager et donner
Aimer et recevoir.

Nuit et jour, je suis ivre.
Du blanc et du noir, je suis née.
L’Eternel repos peut me voir
.
undefinedundefined
undefined


Oh cupidité de jouvence,
Combien de fois je rentre en transe
!
undefinedundefined


Frissons de joie,
Frissons de crainte,
Tel est mon destin.
Que je trace selon ma Foi
Devant l'Homme sans feinte
Demandant une infime partie
Du  Nirvana sans aucune faim
Oh cruauté des puissants Amours
Combien de fois t'aurais je menti
?
undefinedundefined


undefinedAuroreundefined










undefined




SECHES
TES LARMES


Ô  cœur d'espoir et de désespoir,
N'aimant pas le noir quand arrive le soir,
tu saignes de tes amours éteints
croyant ne plus être à
jamais serein
.

En cet instant, tu penses avoir tout donné.
Aujourd'hui, au fond de toi,
tu te sens écorché.
Blessé dans les recoins de ton corps

Aimer... tu te demandes si tu le peux encore
.
undefinedundefined

Toi, amoureux de tant d'Amour.
Toi, fasciné par un seul Amour.
Ô cœur qui vacille, sèches tes larmes.
Car seule ton âme brise tes armes.
undefinedundefined

cette Passion qui te fait vivre et tressaillir
celle qui jaillie à n'en plus finir,
celle qui active la coulée de
ton sang,
celle qui fait battre ton cœur,
celle qui illumine tes candeurs
,

Cette passion n'est rien,
si tu restes seul dans le
noir!
Ô coeur d'amour qui est le tien
Aux espérances il te faut croire
.
undefinedundefined

Accroches toi à tous tes espoirs
et laisse derrière toi tes désespoirs.
Illumines et rayonnes de toute ton ardeur,
Ô cœur dont le souffle nait de sa splendeur
!
undefined






LA JALOUSIE


Elle s’incruste dans mon cœur et mon corps
 
Elle se fait maîtresse de moi
Mais quelle est donc sa couleur ?
 
Arrête de me détruire
Mon Amour ne voies-tu pas
Que sans toi je ne suis rien
Ni même ce grain de poussière?   
Que me vaut ma beauté si tu n’es pas là 
Que me vaut l’amour sans Toi ?
   
Devrais-je m’enivrer d’alcool, pour t’oublier
Devrais-je donner aux autres ce Désir retenu ?
  
Ta voix, ton visage sont là
Même si je ferme puisement mes yeux
   
Mais que fais-tu,
Où vas-tu,
vers d’autres Amours
,
d’autres Passions
,

d’autres Ephémères
  
 
Ne voies tu pas Mon Amour?
Ne voies tu pas mes larmes ?
Ne voies- tu pas que mon corps tremble sans toi

 

Mon esprit navigue dans le Noir
Si seulement tes yeux se posent un peu sur moi !
Si seulement tu trembles pour moi !
Que tes mains me cherchent et frémissent 
Que ton regard se sente éperdu 
Que tout fuse vers moi !
Que ton esprit emprunt de mille folies sans savoir 
Où il se trouve, perdu sans le mien
Si seulement tu deviens fou, fou de moi !

Alors je ferai tout et plus encore et plus fort
Je viendrai me perdre au fond de toi

Jalousie infernale !
Jalousie cruelle !
Doute des profondeurs du mal
 
AURORE - 2007
 

undefined

 

 Concours du plus beau blog

 Votez du 4  au 29 Février
en cliquant sur ce lien
  MON NUMERO EST LE 62  

 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/37/17/67/Sondage/votede56a111.htm


 

 
 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008


CITATION :

" De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour.."

Michel Jonasz.



undefined


AMOUR, J'AI REVE...
 
 
Si fine sont vos mains, mon amour,
Si tendre est votre cœur, mon espoir,
Que je m’enflamme à vous deviner,
En laissant votre ombre m’émouvoir,
Chuchotant pour me faire la cour,
Des "je t’aime" pour follement m’aimer.   




Mon corps tremble à votre appel,
Eclat des roses les plus  belles.
Mes pensées deviennent si fébriles,
Si ardentes, si brûlantes et tant fragiles
Telles les fines fleurs d'orangers
Qu’à peine j’oserai les déranger. 


undefinedundefined
undefinedundefined
undefined
undefined

 
Derrière moi, tout je laisserai !
L’Amour en moi brûle d’impatience,
Et, à chaque fois, me laisse sans voix.
Ne sachant pas dompter la patience
De ces feux qui m’envahissent cent fois,
Comme une tornade qui m’engloutirai.

 
Oh mon amour, mon doux rêve,
Comment vous dire que je vous aime.
Comment exprimer sans trêve
Ses sentiments loin d’être blêmes
Qui me mettent en transe dénudée,
Me transportant au delà des nuées.
 
undefinedundefined 
undefinedundefined


Tout au fond de moi tel le son d'un cor
Raisonnent ces quelques mots "
Aimez-moi"
Mon amour d'un songe, aimez-moi encore.
Si douce est votre voix, si profond est mon émoi.

Aurore-2008
undefinedundefined




CITATION :

" c'est l'amour qui fait rêver."

Edith Piaf.


Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008
undefined











 












 
 
L’ETRANGER
 


Devant quitter le pays natal,
Laissant ta famille avec mal,
Dans ce pays lointain ensoleillé,
Tous tes amours sont restés.
 
Toi, l’abandonné, le réfugié,
Toi, dont le cœur est affligé,
Souviens-toi de moi, de nous.
Que jamais cela ne soit flou.
 
Dans des quartiers d’une ville,
Immeubles construits en pile,
Tu as connu la peur et la faim,
La douleur, la peine et le racisme,
Sans jamais sombrer dans le pessimisme.
Pourtant bien des larmes te sont coulées,
Auprès de ta mère dans ses bras douillés,
Réconfort chaleureux tu as toujours trouvé,
soulageant tes peines par un  amour dévoué.
Ton courage et ta témérité ont été sans fin.

Bravant les mauvaises tentations
Tu as dit « oui » sans hésitation
Te jetant à l’eau, reflet de tes espoirs,
Ombre laissée devant le miroir.
 
Ce pays qui maintenant est devenu tien,
Tu l’as honoré de ta plus grande force.
Soldat un temps de ta vie tu as donné.
Sarajevo, Algérie, guerre des apeurés
L’honneur, aide tendue pour un bien,
Ce temps à tes yeux ne fut jamais précoce.
 
La solitude tu as connu.
L’éloignement t’as abattu.
 
Dans ton cœur déjà naissait,
Une lueur d’amour inespérée.
Ta femme tu as rencontrée,
Ses sentiments t’ont apaisé.
 
De ta puissance à convaincre
Les jeunes désespérés de ta rue,
Courage et exemple tu leur livrais.
Ainsi que force et rage de vaincre.

Tes cinq ans d’engagement terminés
Toi le non-doué, fut glorieusement
Reçu dans la caserne des Pompiers.
Le don de toi-même,timidement,
Dans le silence des flammes de tes bras
Sauve dans l’inattendu des âmes nues.
 
 
 
Souviens-toi de moi, souviens-toi de nous.

Aurore - 2008


Hommage à Nordine 32 ans. ex-Jeune d'une cité de banlieue ou régnait en sourdine le monde de la drogue de la prostitution du vol pour faire face au difficulté du quotidien, pour faire face à un peu de pain

Hommage à ce Jeune Homme sorti de cette ombre noire par sa force son courage 

Hommage à son épouse Karine qui par son amour lui a donné le plus inattendu de sa jeunesse, l'attente, la tendresse et deux beaux enfants.

Hommage à sa mère
 


 
 
 
 
 
 
 
 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2008

 


  SEULE DANS LE NOIR















 

 

 

 













Séches tes larmes

Ô  cœur d'espoir et de désespoir,
N'aimant pas le noir quand arrive le soir,
tu saignes de tes amours éteints
croyant ne plus être à jamais serein.

En cet instant, tu penses avoir tout donné.
Aujourd'hui, au fond de toi, tu te sens écorché.
Bléssé dans les recoins de ton corps,
Aimer... tu te demandes si tu le peux encore.

undefinedundefined


Toi, amoureux de tant d'Amour.
Toi, fasciné par un seul Amour.
Ô cœur qui vacille, sèches tes larmes.
Car seule ton âme brise tes armes.

cette Passion qui te fait vivre et tressaillir
celle qui jaillie à n'en plus finir,
celle qui active la coulée de ton sang,
celle qui fait battre ton cœur,
celle qui illumine tes candeurs,

Cette passion n'est rien,
si tu restes seul dans le noir!
Ô coeur d'amour qui est le tien
Aux espérances il te faut croire.

undefinedundefined



Accroches toi à tout tes espoirs
et laisse derrière toi tes désespoirs.
Illumines et rayonnes de toute ton ardeur,
Ô cœur dont le souffle nait de sa splendeur!

 

 

AURORE


 CITATION :

" Dans toutes les larmes s'attarde un espoir"
Simone de BEAUVOIR - extrait "les Mandarins"

Message recu d'un blog à découvrir.

A coeur splendide, rien d'impossible! 
Ô coeur plein de splendeur, ton souffle est si profond! 
Tes candeurs pleines de splendeur éclairent ceux qui restent seuls dans le noir! 

http://www.ferraille.net  


LES MOTS DE NESS

laisse venir une douce larme
tire au coeur la sonnette d'alarme
elle qui vient ,garde son charme
brises la douleur ,te désarme
redonne une belle couleur parme
il te faut faire le gendarme
pour que cesse le vacarme

http://mouette-dude.over-blog.fr  


 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>