Chantal RODIER dit AURORE

Chantal RODIER dit AURORE

ARTISTE PEINTRE (6 Route d'Ambert-63940 Marsac en Livradois) telephone : +336.28.43.73.10

Publié le par ISAUDORA
Publié dans : ARCHIVES 2007

 Un Coeur qui bat


Dans le silence de la nuit
on entend un coeur qui bat
Seule, dans son très haut, la majestueuse luit

Mais qui bourdonne, chuchote à mon oreille?
Mon âme erre dans le noir
Mes pas ne me conduisent pas au sommeil
 qui sera ma  Reine, de qui serais je  Roi?

L' abîme de mes entrailles
 n'est qu'un hurlement sans fin
Mes yeux grands ouverts 
te cherche en vain
Mais où, ou es-tu?
Toi dont l'esprit m'est semblable?

 j'observe le ciel, je scrute mon destin,
Pourquoi me lamenter  ainsi
Pourquoi tourner ainsi sans lendemain?
Sans une lueur au loin?

Y aura -t-il une fin dans cette obscurité
Y aura-t-il quelqu'un pour me prendre la main?
Sur mes chemins escarpés 
Croisera - t -elle ma destinée?

réveille - toi, car 
dans le silence de la nuit, 
on entend un coeur qui bat

Est - ce pour toi, ce coeur, là-bas?
est - ce pour moi?


AURORE-2007

 

 
 

Voir les commentaires

Publié le par ISAUDORA
Publié dans : ARCHIVES 2007

TA SAVEUR


Je veux boire à ta source du soir au matin
Et quand vient la nuit je veux boire encore
Toutes ces folies qui traversent mon esprit
Je ne suis plus moi
Impossible, de me concentrer ailleurs
Car je bois à chaque instant ,
 à ta fontaine.

Comment te le dire de plus
Tu recherches la gloire, la fortune !
Moi, je recherche le coeur et ses passions

L'amour, dit-on rend aveugle et bien stupide
Mais comme cela est délicieux !

Je me délecte au travers de tes pensées
Au risque de tout perdre

Mon doux délice, je l'avoue
Oh bienheureuse suis-je

D'en perdre mon Esprit !
 
Aurore-2007

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : ARCHIVES 2007

 


Quand la nuit approche à grands pas,
Quand la lumière fuit le ciel,
 Que les bougies scintillent
Dans nos maisons

Alors je pense à Toi
 

Aujourd’hui, un vide immense
S’est installé dans ma vie
Ce silence que j’adorais tant
Est devenu trop lourd à supporter
 
Je ne suis plus là,
Tu n’es plus là
A nous attendre l’un l’autre.
 
Cette peine, c’est ma peine.
Tout mon être se replie en secret.
Malgré cela , je sourie à l'aurore
Comme si de rien n’était.


Debout, je t’imagine devant ma porte
Appuyé contre le mur
Et 
avec un accent qui te va si bien
Me disant en me voyant
« Tu vas bien? »

Mon cœur pleure
Et 
pleurera

AURORE-2007

 

 
 
 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : ARCHIVES 2007

texte de CHRYSS revu par AURORE



L' Amour de Chryss







Existe-t-il encore une fille,

Existe-t-il encore une fille,

Qui soit capable d'aimer,
D’éprouver des sentiments monumentaux,
Appréciant chaque seconde
De cet envoutement si merveilleux ?

Existe-t-il encore une fille,

 Capable d'être extrêmement fidèle à toutes épreuves,
Complètement dévouée à son amour, dans lequel elle s’abreuve ?
 
Existe-t-il encore une fille, 

 Capable d'être jalouse, possécive
De se servir de ces deux extrêmes
Pour en faire un charme irrésistible ?
Afin que notre amour ose !
Qu’il soit comme une incisive
Quand mon être devient blême
Devant son regard aux pétales de rose !
  
Existe-t-il encore une fille,

Passionnée, qui ne cesse jamais 
de réclamer des câlins,
A chaque instant, du soir au matin
A chaque endroit où règne le partout
Qui se jette dans tes bras sans raisons
Pour te clamer à quel point elle t’aime
   
Existe-t-il encore une fille,
 
Tellement sensible qu’elle s’embraserait
De toute les occasions pour pleurer
De tout son être éperdu, suspendu
Juste à un seul de tes souffles
Attendant ce moment d’avoir bu
La consolation tant attendue
  
Existe-t-il encore une fille, 
Au corps sein, sans alcool, ni fumée
 
 
Existe-t-elle encore ... Cette Fille ?
Existe-t-elle encore ... La Passion ?
Existe-t-il encore ... L’amour ?
 
Telle est mon profond désir, tel je suis 
une seule fille dans ma vie pour m'épanouir
 
 
Je veux être fou amoureux,
Je veux me confondre ne plus exister
Je veux cette passion des plus passionnées
Je veux tout donner à l’élue de mon cœur,
 
Attendre,… toujours attendre…
 Je souffre tant et tant
De stocker tout cet amour pour moi
Qui me détruit de jour en jour
   
Existe-t-il une fille comme ca ?
 
Parce que moi je suis un homme comme ca.

Aurore  (2007)

http://www.musiques-chryss.com

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : ARCHIVES 2008
  Un jeune Compositeur est né



Né de la passion sans contours ni détours

il nous livre les moindres parcelles
de son jardin le plus secret
Avec émotion il nous emporte
dans ce dédale de notes musicales
aussi précieuses que l'eau la plus limpide
portant les couleurs de l'or le plus rafiné



chryss1.JPG













CHRYSS(19ans)se détache avec ardeur et élan
d'un bien grand nombre de jeunes musiciens
 
 

Dans l'ombre née sa lumière qui parfois le secoue sans égards face aux plus grands !
dés son plus jeune âge il étudie le jardin musical avec ardeur sans regarder sa fatigue
Enfant parmi les enfants
adolescent parmi tant d'autres
jeune et simple il cultive son jardin secret en silence

chryss3.JPGchryss2.JPG






















avec réussite il gagne le chemin de la cour des entrées
bac en poche, il s'oriente pour obtenir l'ouverture
universitaire afin d'obtenir le D.U Musical et techniques


Que de courage! que d'épreuses! chemin long pour atteindre enfin
le diplome d'enseignant.
Mais là n'est pas son seul but
il nous réserve encore  bien des surprises!
Baigné dans se rythme qui accompagne sa solitude

Il Compose, au rythme de sa vie, des variantes représentatives de ses émotions

chryss7.JPG

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : ARCHIVES 2007

gothique-1156932791-t.jpg

  A MA FILLE


A l'Aube ou l'Homme sommeille

Mon Moi se trouve en éveil


Mon corps épuisé en ce soir

Par des danses sans espoir

Se repose là devant tes yeux

Sous la voûte étoilée de nos cieux


Tout devint tendrement obscur

Lueur d'une bougie dans sa cire

Pensées suaves de mon désir

Soupirs exaltés d'un coeur pur


Aurore-2007

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : ARCHIVES 2007

 

...elles étaient trois....

Après un moment de repos bien mérité, l'une d'entre elles 
opta pour un diner rapide "pizza" au bord du lac "miribel".
Tranquillement , elles dégustaient leur apéritif face à cette 
étendue d'eau. le silence à cet instant laissa place à la 
magie de la tombée du jour. Le ciel doucement se revêtait 
de son manteau gris. Le soleil pas préssé de se coucher, 
jouait de sa dernière séduction. Le moment était magique... 
le lac paraissait endormi..

La musique narguait avec des tempos de souk enchaînés.
Elles ne purent résister, saluérent des convives assis à 
leur table et prenant leur précieux sac à main, elles se 
laissérent emporter par la "joyeuserie" qui se trouvait ici.

L'une d'elles, la plus plus jeune fût attirée par un jeune homme 
quand soudainement , elle se retourna et cria : 
"mon sac", "mon sac". L'air éperdu, n'en bougea pas plus.
Prompte les deux autres retournérent à la table 

des pas vifs se firent entendre. 
Alors elles s'empressèrent de les suivre.
Leurs pas se figèrent à une voiture 
ou se réfugiait amoureusement un jeune couple. 

La plus vive indiqua une voiture à deux métres, 
qui phares allumés commencait à démarrer. 
La deuxiéme plus agile, courrut grandes enjambées.

Elle fut arretée nette dans son élan lorsqu'elle reconnu 
le petit sac enfoui vers le frein à main. 
Nos compères qui fouillaient sans perdre de temps 
le portefeuille furent surpris de cette visite inopinée ! 
et callèrent!!

Le passager ayant laissé sa vitre ouverte 
vit les deux femmes pénétrer . L"une y réussi, 
elle était pliée en deux retenue par le creux de son estomac 
à la barre de la vitre. Elle arracha des mains les documents 
y compris le carnet de chèque qui était tombé sur les genoux du voleur. 
Elle tira de toute ses forces. le ravisseur en fit de même. 

Ce dernier démara la voiture avec notre amie moitié dedans moitié dehors. 

Alors elle cria "Djallel; Djallel" (nom du restaurateur) de toutes ses forces 
L'autre les mains tendues s'aggripa au rétroviseur, 
tant et si bien qu'elle en arracha leur fanion.

Les hommes arrivèrent en une seconde, munis de bâton. 
La voiture fit sa marche arrière avec leur victime accrochée.
Quelques coups  donnés , notre femme réussit à  se retirer, 
le sac avec elle ainsi que les documents bien serrés sur son coeur.

Quand à nos deux compères, il voulurent partir à toute pompe, 
mais leur élan les conduisit vers une bûche posée à même le sol, 
s'en prendre garde des dégâts n'en demandérent pas plus et filèrent

Cette mésaventure valu bien une coupette de champagne!!!

et tout le monde raconta cette histoire à sa manière  

AURORE-2007

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : ARCHIVES 2007



LA ROSE
















J'aurai aimé de mes mains cueillir ces douces pensées

J'aurai aimé de mes doigts rougis par une timide saignée,
effleurer ces pétales aux odeurs reflet de ton corps


J'aurai aimé simplement être près de toi
pour te livrer tout mon émoi

j'aurai aimer...

Je sais qu'au soleil levant

j'aurai aimé...

deviendra tout simplement
une VERITE

AURORE
 

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 51 52 > >>

TRADUCTION et VOS VISITES

 

 

 

RETOUR : page - ACCUEIL

 

 

 

 

 


compteur gratuit

Biographie de l'ARTISTE

Hébergé par Overblog