Chantal RODIER

Chantal RODIER

ARTISTE PEINTRE -POÉTESSE- Marsac en Livradois

Publié le par AURORE
Publié dans : #LA MAGIE D'AURORE

 




Sirayé...Sirayé...

etoile-20scinct.gifetoile-20scinct.gifetoile-20scinct.gifetoile-20scinct.gif

La neige tombe sur le vallon

S’amoncelle sur le perron
Regardant loin vers l’horizon
Une ligne invisible dit-on
Sirayé... Sirayé...

Le chant s’envole de nos cœurs

De ces voix unissant le chœur
Volent si haut les hirondelles…
Sirayé...Sirayé...

 Des doigts agiles sur le clavier
Comme des mots sur le papier
Mélodie d’une ritournelle…
Sirayé..Sirayé...


Le Rédempteur apaise le malheur

Bienheureux est l’homme déchiré
Car son Royaume console sa peur
Peuple lève toi, chante ta liberté
Sirayé...Sirayé...

etoile-20scinct.gifetoile-20scinct.gifetoile-20scinct.gifetoile-20scinct.gif 



Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #LA MAGIE D'AURORE

don.png Avec les médecins du Monde, oeuvre pour HAITIdon.png


A tout les poètes, écrivains, frères et soeurs d'HAITI, un témoignage bouleversant à lire de l'écrivain Dany Laferrière





A toi dont le coeur pleure
A toi qui braves la vie.

Mon frère où te caches- tu ?

Je crie fort pour toi
Je souffre pour toi
Ton corps sous ces décombres
Je chante Dieu dans l’ombre
De sa terre éclatée en ces lieux
Nous regardant du haut des cieux

Ma soeur...Mon amie...je vis
Douleurs des amours enssevelis
Brèches noires dans cette terre
Sortons nos familles qui errent

Hier, tu étais mon inconnue
Aujourd'hui et plus que jamais
Je te tends mes mains  nues
Mon sang, frère désormais

 Construisons cette bataille
 Force vive de nos entrailles

Mon frère où te caches-tu?

Aurore

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #LA MAGIE D'AURORE

T’ais-je dis, mon enfant, l’histoire de notre terre ?

T’ais-je raconté la fantastique épopée de nos pères?

T’ais-je avoué combien elle était belle, telle une sirène ?

T’ais-je parlé de cette foule rassemblée sur la scène ?

Lire la suite...

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009



Partie tôt ce matin en déposant sur lèvres un doux baiser

Ton corps sous le sommeil de ta nuit révélait le secret de ton envie

Un seul mot pour prononcer le nom coloré soulevé par tes cris

Tes mains si souveraines caressant la volée, que j’ai tant aimée

Coulée de mes désirs, rondes de fleurs parfumées  et jalonnées


Lire la suite... 

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009

OUVRIR    FERMER

La neige recouvre le sol, effaçant toutes traces

Cette poudreuse répand son manteau blanc

Le reflet du soleil éblouit  l’univers dispersé,

D’une clarté éclatée, d’un diamant parsemé.

Il est là, observant dans le silence, ce dessin

L’artiste, dont la main tremble sous le crayon,

Offre au monde sa passion  avide  et fébrile,

Libérant la timidité, chassée par ses rayons.

La  bise souffle sur les branches argentées.

Sous ses feuilles les loups sont tranquilles.

En cette veille de Noël, lavé par des flots

Cliché d’une seconde, volée, divin tableau,

D'un grand voyageur du froid nouveau né


Un rêve de l’Avant...

Une vérité pourtant


AURORE


Film de Noël
De Nicolas Vanier, écrit par Nicolas Vanier

Si vous ne l'avez pas vu, je vous le conseille
Je le note 20/20
(clique sur son nom ou sur cette image et découvre son film)


photo-du-film-loup-copie-1.jpg



Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009



Tout regard profond  s’embellit de la couleur de l’arc-en ciel

C’est  la note de musique naissante de la coulée du miel

Tout est  lumière flamboyante dans ce temps qui passe

C’est la Valse effrénée du temps tel un bonheur infini

Tout état paraît si intense si pur  tel un éclair de la vie

C’est un songe fou et éperdu telles des aiguilles de la montre

Tout espace vide rayonne comme des étoiles d’une rosace

C’est  l’enchantement d’un rêve  annonçant une rencontre

 

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009
Cliquez

Voir les commentaires

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2009


Assise sur un banc, ta mémoire s'est vidée
Les images d'un jardin fleuri somptueux
Clarté inouïe dans ton regard heureux
Chevaleresque, épicurienne d'un été
Nul doutes ni nulles craintes se lisent
Les  vaguent de tes angoisses s'enlisent

Lire la suite...




Voir les commentaires