Chantal RODIER dit AURORE

Chantal RODIER dit AURORE

ARTISTE PEINTRE (6 Route d'Ambert-63940 Marsac en Livradois) telephone : +336.28.43.73.10

Publié le par AURORE
Publié dans : Roman : l'Ecorchée vive

 

 

 FLORE OU LA RAGE DE VAINCRE - III- :

L'ECORCHEE VIVE

3.4 - La descente aux enfers.

undefined




 
La fête de fin d'année à l'école Notre - Dame ne valut de revenir avec plusieurs prix, prix de sociabilité, pris de français, pris d'histoire-géographie, à chaque annoncée commes les autres éléves je devais m'avançait sur la scène, en recevait les félications, c'est ainsi que je me suis vue couverte d'une dizaine de livres.



Aurore 

Commenter cet article

Eric-le-peintre 16/12/2008 10:02

Juste un petit bonjour en passant te lire. De tout coeur je te souhaite ainsi qu'à ton fils de chaleureuses fêtes de fin d'année!  Bisous amicaux,

AURORE 16/12/2008 15:20


Fete de la détente et que du bonheur à toi aussi . Amitiès sincères


jean françois Castin 28/01/2008 20:16

Chacun sa façon d'écrire , il y en a que l'on retient et d'autre  qu' a peine lue ...elle s'évapore en fumée comme une personne que l'on écoute mais qu'on entend pas . De toute maniére on ne peu pas plaire a tout le monde ,ce serait simplement trop beau.Et la vie n'est pas quelque chose de " facile " . Tirer sont ancre pour essayer un autre mouillage ,mais le destin s'accroche et le reflux vous raméne .. là-bas . J'apprécie votre souffrance et je me dis que beaucoup d'entre nous on aussi souffert en silence , mais on croit être le seul dans le cas et bien nonj'ai apprécié ce momment de lecture .

AURORE 28/01/2008 21:24

Ce peut etre une dédicace à tout ceux qui souffrent en silence.

Gwen 04/10/2007 13:11

La rage de vaincre en effet ! subire autant en une seule vie et se battre coûte que coûte, même contre l'envie d'arrêter de se battre !Quel récit incroyable !Bonne fin de semaine qu'elle te soit heureuse et rempli de sourires !

AURORE 04/10/2007 13:53

la douceur de tes mots apaisent les pleurs de mon coeurPoètiquement.Aurore

un chouka 04/10/2007 07:51

c'est tout plein de sensibilité ça !a suivre;-)

AURORE 04/10/2007 09:17

Toi qui a pris le temps d'égarer tes pas sur mon pasToi que je ne peux visiter à cet instant, je ne t'oublierai pasSeulement te dire Mercipoètiquement - Aurore.

Runner 04/10/2007 00:00

Douée pour la poésie, tu l'es également (et combien!) pour la prose!J'attends le suite...Et merci de tes com. A l'heure de mes doutes cela me fait vraiment du bien!A toiRunner 

AURORE 04/10/2007 09:07

le doute et les incertitudes sont comme des démonsbien souvent ils refletent notre tristesse en amont.Mais ils sont aussi la nouvelle porte de notre réflexionDes espérances inattendues de nos passions.Poètiquement - Aurore

sam 03/10/2007 11:00

A la suite de tes coms, je découvre ton blog... serai tu choquée si je te dis que tu fais partie de ma famille de coeur ? Mêmes expériences, mêmes ressenti, je crois que nous méritons de nous mettre en liens !!! Qu'en penses tu ? tiens moi au courant... bisous

AURORE 03/10/2007 11:34

bien au contraire ! j'ai parcouru tes ecrits également avec beaucoup d'émotion.poètiquement - Aurore

Tigwenn 03/10/2007 06:52

Une douce pensée pour toi chère Aurore. La vie ne t'a pas épargné et je souhaite de tout coeur que bonheur et quiétude fassent désormais partis de ton quotidien.Je t'embrasseTigwenn

AURORE 03/10/2007 09:26

La quiétude, l'Amour , est ce bien sur cette terre que je la rencontrerais ??Amitiès du fond de mon coeur

Brigitte 02/10/2007 23:13

Merci pour ta visite qui fût appréciée Aurore ! Réponse à ton com' a été apportée à sa suite. A bientôt ?  :-)

AURORE 03/10/2007 09:17

Difficile de te répondre ma chère Brigitte, ma bouffe d'oxygene se tourne vers toi.amitiès sincères poètiquesAurore

René Poète 02/10/2007 23:08

chère Aurore, Ton récit est si poignant que j'en ai envie de pleurer et de savoir la suite... De suite...Je pensais avoir fait seul la descente aux enfers et je m'apperçois que tu es descendue après moi mais bien plus bas encore. Y a-t-il des limites dans le supportable et l'horreur??? On crois avoir touché le fonds et c'est bien plus que l'abîme...Bien à toi chère Aurore avec tout mon respect.René Poètehttp://poete21.over-blog.com

AURORE 03/10/2007 09:19

cher René, doux à mon coeur.Une épaule pour se reposer.. c'est la tienne que je prendrai...Aurore

Thalie 02/10/2007 21:58

kikou,je crois qu'il ya confusion ma douce,la brigitte qui passe te voir je ne la connais pas .....mais se n'est pas grave gros bisous ma belle et douce nuit.....  Thalie

AURORE 03/10/2007 09:20

Ma poètesse, eh bien se sera une façon d'élargir notre cercle..Belle journée !Un bouquet de fleurs de toutes les couleurs pour toi.Aurore

polly 02/10/2007 20:58

Je te suis dans ce précipice et je devine que tes pinceaux sauront t'aider puisque tu n'as pu compter sur tes proches.

AURORE 03/10/2007 09:27

Chére PollyTout d'abord merci de me lire.oups ! ce n'est pas mes pinceaux non qui m'ont aidé...c'est le Don de soi aux autres....Poètiquement - Aurore

fab 02/10/2007 18:29

La vie, la haine, la colère, l'orgueuil et l'incompréhension sépare pas mal de monde alors que pourtant notre passage sur cette terre est si court tellement court ... Mes soeurs sont mortes tellement tôt de grave maladie et je ne peux ressentir que de la douleur quand des familles se déchirent ... Bises

AURORE 02/10/2007 18:33

reste l'amour Universel petite Fab.Amitiè du fond du coeurAurore

Thalie 02/10/2007 14:59

je ne sais quoi dire devant cet ecris si se n'est deposer toute ma tendresse    Thalie

AURORE 02/10/2007 15:16

le silence est parfois la plus haute des compassions. Ma chère ThalieToi dont l'amitié lui est sincere, soit le fif jusqu'à ALI car nul traces de ses pas ici.Mes mots se meurent sur mon papier.. serait il dans le silence lui aussi.Aurore.

brigitte 02/10/2007 14:44

Aurore la vie t'aura t'Elle épargné de quelques chose de mauvais ?? j'ai mal aux tripes en lisant mais j'irais jusqu'au bout ...Courage ma belle ..Bisous Brigitte

AURORE 02/10/2007 15:13

Merci, Brigitte, bien sur lorsque j'ecris ceci j'en ai maintenant les larmes aux yeuxcomme tu as su si bien le d'ecrireles larmes des FemmesElles sont miennes elles sont souffrances de mon passéAurore

TRADUCTION et VOS VISITES

 

 

 

RETOUR : page - ACCUEIL

 

 

 

 

 


compteur gratuit

Biographie de l'ARTISTE

Hébergé par Overblog