Chantal RODIER

Chantal RODIER

ARTISTE PEINTRE -POÉTESSE- Marsac en Livradois

Publié le par AURORE
Publié dans : #ARCHIVES 2007

 


Quand la nuit approche à grands pas,
Quand la lumière fuit le ciel,
 Que les bougies scintillent
Dans nos maisons

Alors je pense à Toi
 

Aujourd’hui, un vide immense
S’est installé dans ma vie
Ce silence que j’adorais tant
Est devenu trop lourd à supporter
 
Je ne suis plus là,
Tu n’es plus là
A nous attendre l’un l’autre.
 
Cette peine, c’est ma peine.
Tout mon être se replie en secret.
Malgré cela , je sourie à l'aurore
Comme si de rien n’était.


Debout, je t’imagine devant ma porte
Appuyé contre le mur
Et 
avec un accent qui te va si bien
Me disant en me voyant
« Tu vas bien? »

Mon cœur pleure
Et 
pleurera

AURORE-2007

 

 
 
 
Commenter cet article
H
Peine immense...
Répondre
A
Hephaestion !!!mon cher vaillanttoujours en prouesseDaphné pour vous !
T
comme une poussière au vent,les peines s'envoleront .il ne faut plus que ton coeur pleure .tony
Répondre
A
mon coeur pleure et pleurerade tout l'amour que je n'ai pas donnéà l'amour à l'amitiéa tous ceux qui m'entourentavec tendresse ou passion
G
maman..toi ki a mi si longtemps pour redigé cette page je trouve kel é vraiment reussi en clair ela se resume en 1 mot:BRAVO!!!!!!!!!
Répondre
A
qu il ne pleure pas trop ma puce .. je suis là si beosin
Répondre
I
l'amitié sincere est un don tres précieuxd'un ruban cousu de fil d'orje l'entoure dans mon coeur !
R
Quand la rosée du matin s'évaporeJ'imagine très bien cette AuroreAu petit matin de lumière et d'or.Je voudrais lui dire que je l'adore.René Poètehttp://poete21.over-blog.com
Répondre
I
quand sous le soleil couchantdans l'ombre de nos pas vacantssans crainte, je me blottieposant ma tete bien enfouieaux creux de tes épaulesperdant notion de tous les pôles !